Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Un centre de soin pour les hérissons à Paris

La ville de Paris va ouvrir le premier centre de soin d'Ile de France spécialement dédié au hérisson.
©ManuelFindeis/Shutterstock

Dans le cadre de son plan Biodiversité 2018-2024, la ville de Paris va ouvrir le premier centre de soin d’Ile de France pour les hérissons d’Europe. Une clinique vétérinaire évoluée pour protéger et soigner ce petit mammifère, classé espèce protégée et pourtant en danger.

L’association pour la protection et la sauvegarde du hérisson d'Europe, Erinaceus France, va donner naissance à un centre de soin de pointe pour  hérissons, avec le soutien de la Mairie de Paris. L’information publiée dans un article du Parisien, le 15 février dernier, annonçait l’ouverture au printemps prochain d’une clinique vétérinaire pour soigner les hérissons d’Europe, une espèce protégée et pourtant en danger. Porté par Erinaceus France et le plan Biodiversité 2018-2024 de la ville, le centre sera construit au sein du Bois de Vincennes dans le XIIème arrondissement de la capitale.

Une espèce à protéger

Classé espèce protégée en France par l’arrêté du 17 avril 1981, le hérisson d’Europe est néanmoins en danger. S’il n’existe pas de chiffres recensant la population de cet animal nocturne sur le territoire national, au Royaume-Uni le constat est effroyable. Près de 30 % des hérissons ont disparu dans les zones urbaines et près de 75 % à la campagne selon les chiffres de la Ligue de Protection des Oiseaux du nord, une association dédiée à la préservation de la biodiversité. Le hérisson est pourtant utile aux jardiniers pour manger escargots, limaces et autres insectes nuisibles dans les jardins ou espaces verts. Ecrasés sur les routes ou par les tondeuses électriques, empoisonnés par les pesticides et autres produits chimiques, piégés par les grillages et cloisons de jardins ou noyés dans les piscines et bassins, ces petits mammifères sont en proie à de nombreux dangers mortels comme le relate l’association Erinaceus France.

Une première pour soigner les hérissons blessés

La mairie du XIIème arrondissement avait annoncé sur Twitter le 23 juin dernier, attribuer un local à l’association Erinaceus pour soigner les hérissons. Ce sera finalement un centre de soin avec "un matériel très sophistiqué pour des soins de la meilleure qualité", explique Manuel de Aguirre, capacitaire de l’espèce des hérissons d’Europe et responsable du centre de soin pour Erinaceus France. Avec du matériel de soins unitaires et intensifs, ou encore de l’oxygène, et des vétérinaires expérimentés l’association espère pouvoir soigner au mieux ces mammifères avant de les relâcher dans leur milieu naturel. Cet équipement de pointe coûte cependant très cher et n’est financé qu’au moyen des contributions de particuliers.

Dans le cadre de son plan biodiversité 2018-2024, la mairie de Paris travaille  "activement pour la création du premier centre de soin pour hérisson en Ile de France" souligne sur son compte Twitter Christophe Najdovski, adjoint chargé de la biodiversité auprès de la Maire de Paris, Anne Hidalgo, candidate à l'élection présidentielle de 2022. Si le centre de soin nécessite encore l’autorisation de la préfecture pour ouvrir, Manuel de Aguirre affirme ainsi  "être très confiant " grâce au support de la municipalité et d’un budget participatif qui a rapporté "un peu plus de dix mille euros".

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #9 : Comment vivre presque sans plastique ?

Au sommaire : état des lieux de la place du plastique dans nos vies, conséquences sur l'Homme et l'environnement, solutions pour s'en débarrasser... 68 pages de solutions pour passer à l'action.

 


 

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs