Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Une association bretonne veut sauver le hérisson français de l'extinction

La ville de Paris va ouvrir le premier centre de soin d'Ile de France spécialement dédié au hérisson.
©ManuelFindeis/Shutterstock

L'organisation Boules Épiques a relâché ce mercredi deux hérissons rescapés, Champion et Lady Oscar, dans les Jardins de Brocéliande.

Selon une étude anglaise, le hérisson pourrait avoir disparu de France et d'Angleterre d'ici 2025 malgré son statut d'espèce protégée. Face à ce constat, l'association Boules Épiques a décidé d'agir en recueillant les hérissons blessés ou qui pourraient être en danger pour les relâcher ensuite en lieu sûr. Elle a déposé ce mercredi 11 juillet deux hérissons dans les Jardins de Brocéliandes, près de Rennes. Les deux nouveaux locataires pourront profiter de 24 hectares de verdure pour s'épanouir. Ils ne devraient pas être trop dérangés par les nombreux visiteurs des jardins, car ils préférent la vie nocturne. Depuis sa création, Boules Epiques a ainsi remis en liberté plus d'une cinquantaine de hérissons sur la centaine qu'elle a recueilli. Les bénévoles de l’association sont d'ailleurs constamment à la recherche de nouveaux espaces où les lâcher en toute tranquillité.

Le hérisson, menacé par l'homme

Que ce soit en Grande Bretagne ou en France, le hérisson est une victime directe des activités humaines. Les accidents de la route sont la première cause de décès. Chaque année, un quart de ceux qui sont tués le sont sur les routes de France. Avec un réseau toujours plus étendu, les hérissons doivent de plus en plus régulièrement traverser le bitume au risque de leur vie. Les pesticides sont également responsables de près d'un quart des décès. Les hérissons étant de grands amateurs de limaces, ils sont le plus souvent empoisonnés par l'intermédiaire de ces dernières. Enfin les piscines ouvertes et les outils de jardinage représentent également un danger mortel pour ces petits mammifères.

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.