La COP15 s'achève sur un accord historique.
STR/AFP
LE DÉBRIEF'

Transition écologique : les actus de la semaine du 19 décembre

Accord historique adopté à la COP15 sur la biodiversité, RTE qui revoit à la baisse le risque de coupures en janvier...voici ce qu'il ne fallait pas manquer cette semaine dans l'actualité.

COP15 sur la biodiversité : les Etats approuvent un accord historique

C'est historique. Après dix jours et une nuit de marathon diplomatique, plus de 190 États sont parvenus à un accord sous l'égide de la Chine, présidente de la COP15, malgré une opposition de la République démocratique du Congo. Appelé "accord de Kunming-Montréal", ce "pacte de paix avec la nature" vise à protéger 30% des terres et des mers d'ici 2030 et à débloquer 30 milliards de dollars d'aide annuelle à la conservation pour les pays en développement. "Le texte donne également des garanties pour les peuples autochtones, gardiens de 80% de la biodiversité subsistante sur Terre, propose de restaurer 30% des terres dégradées et de réduire de moitié le risque lié aux pesticides", note l'AFP.

Crise énergétique : RTE abaisse à "moyen" le risque de tensions sur le réseau électrique en janvier

Le gestionnaire du réseau électrique français (RTE) a revu ses prévisions à la baisse. Selon une dernière analyse, le risque de tensions pour le réseau électrique en janvier passe d'"élevé" à "moyen". "La France aborde le coeur de l'hiver dans une situation plus favorable qu'au début de l'automne, et mieux préparée à faire face aux situations de tension", affirme le gestionnaire auprès de l'AFP. Une évolution favorable qui est le résultat d'une forte baisse de la consommation, avec un recul de 9% sur les quatre dernières semaines.

Interdiction des emballages : 25 fruits et légumes pourraient être exemptés

Alors que la vente de fruits et légumes sous emballage plastique est interdite depuis le 1er janvier 2022, un nouveau projet de décret, soumis à consultation publique par le gouvernement, prévoit une exemption pour vingt-cinq fruits et légumes. Contrairement au précédent décret, les exemptions sont cette fois définitives. "Les framboises, fraises, endives, épinards, champignons, tous les fruits mûrs et autres graines germées figurent dans la nouvelle liste des fruits et légumes présentant un risque de détérioration lors de leur vente en vrac et pourront donc continuer à être commercialisés sous plastique indéfiniment", indique l'AFP.

Méditerranée : bientôt la création d'une zone de contrôle des émissions d'oxyde de soufre

L’Organisation Maritime Internationale (OMI) a approuvé, la semaine dernière à Athènes, la création d’une zone de contrôle des émissions d’oxydes de soufre et de particules (zone SECA) couvrant l’ensemble de la mer Méditerranée. Cela signifie qu'à compter du 1er mai 2025, les navires "seront tenus de respecter une limite de teneur en soufre dans le carburant" cinq fois inférieure à la limite légale en dehors de cette zone, ont expliqué dans un communiqué commun le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) et le Plan d'action pour la Méditerranée (PAM). "Le résultat attendu doit être une baisse de près de 80% des émissions d'oxydes de soufre dévastatrices pour la vie marine, et une réduction annuelle de 8,5 millions de tonnes des rejets dans l'atmosphère", fait savoir l'AFP.

Avec AFP.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #11 : "Tout savoir sur l'alimentation bio".

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour démêler le vrai du faux du bio !

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs 

 

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.