Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID D'AILLEURS

Thaïlande : certaines crèmes solaires interdites pour préserver les coraux

Certaines substances chimiques contenues dans les crèmes solaires nuisent aux récifs coralliens.
©Dimitris Vetsikas /Pixabay

Face à la dégradation que subissent les coraux des récifs, les autorités thaïlandaises ont décidé d’interdire certaines crèmes solaires à base de produits chimiques nocifs.

La Thaïlande prend au sérieux les menaces sur sa biodiversité. Dans un décret publié le 4 août, le gouvernement a pris la décision d’interdire les crèmes solaires contenant certains produits chimiques dans les parcs nationaux marins du pays. La raison ? La plupart sont considérés comme extrêmement toxiques pour les différents récifs coralliens qui composent les espaces sous-marins du pays.  

Ainsi, les crèmes solaires qui contiennent de l'oxybenzone, de l’octinoxate, du 4-methylbenzylidene camphor ou du butylparaben sont interdites en raison de leur participation au blanchissement des coraux. Ce phénomène provoque un stress qui peut être meurtrier pour ces êtres vivants. En cas d'infraction, les touristes sur les plages sont sujets à une amende de 100 000 bahts, soit l’équivalent de 2550 euros.

Les crèmes solaires polluantes déjà interdites dans plusieurs pays

Si la Thaïlande vient de prendre une mesure aussi radicale, c’est à cause de l’importance du tourisme dans son activité économique. En 2019, le pays a accueilli près de 40 millions de touristes, pour des recettes totales estimées à 60 milliards d’euros, soit l’équivalent de 12 à 15% de son PIB. Après la pandémie de Covid-19 en 2020 qui a dévasté ce secteur, le gouvernement a décidé de mettre en place des conditions plus strictes à l’entrée du territoire et sur ses lieux de tourisme face à la situation pandémique toujours forte localement.

La décision d’interdire les crèmes solaires avec des composés chimiques polluants avait déjà été prise dans d’autres parties du monde pour les mêmes raisons. En 2020, l’archipel de Palau, dans le Pacifique, avait interdit l’importation des crèmes solaires utilisant ces mêmes composés, sous peine d’une amende de 1000 dollars. En janvier 2021, c’est l’archipel d’Hawaï qui a interdit ces crèmes solaires aux 9 millions de touristes qui visitent l'État américain chaque année. Le San Francisco Chronicle estimait que 6 000 tonnes de crèmes solaires étaient déversées dans l’océan chaque année.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Slow Life : mode d’emploi pour ralentir »

Au sommaire : tout pour entreprendre un passage à une vie plus douce et apprendre à ralentir dans tous les domaines du quotidien.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.