Sondage

Taxe sur les produits non recyclables : la France veut s'attaquer à ses déchets

©Belish/Shutterstock

Selon l'AFP, le gouvernement est en train de réfléchir à une taxe sur les « produits non recyclables ou qui ne sont pas suffisamment pris en charge par leurs fabricants ».

La France veut optimiser la gestion de ses déchets. Selon l'AFP, le gouvernement examine actuellement, dans le cadre de l'élaboration d'une feuille de route sur l'économie circulaire qui devrait paraître en mars, différentes mesures visant à « améliorer la gestion du cycle de vie des produits, de leur conception jusqu'à leur traitement lorsqu'ils deviennent déchets ».

Dans le détail, celles-ci pourraient notamment concerner une taxation des entreprises dont les « produits recyclables ou valorisables (ne sont) pas encore intégrés dans les dispositifs gérés par les éco-organismes » et de celles qui « vendent des textiles sanitaires ou certains produits jetables à usage unique ». En parallèle, un système de bonus/malus pourrait être introduit en « fonction du caractère réparable ou non des produits ».

Le dispositif, dont une première ébauche devrait être dévoilée le 5 février, pourrait comprendre d'autres propositions telles que l'alourdissement de la fiscalité pour la mise en décharge et l'incinération, le développement de la consigne pour certains déchets ou encore la simplification des logos censés informer le consommateur sur le tri. De quoi orienter ces derniers dans leur choix d'achat ?

Avec AFP.

Est-ce un critère de choix qu'un produit soit recyclable ou non ?

Choix