ID d'ailleurs

Rwanda : des motos électriques pour lutter contre la pollution de l'air

©RoelSlootweg/Shutterstock

Au Rwanda, l'entreprise Ampersand teste quatre nouveaux modèles de motos électriques pour permettre de réduire la pollution de l'air.

Près de 150 000 tonnes de CO2 seraient économisées chaque année si les 30 000 motos qui circulent à Kigali passaient à l'électrique selon Ampersand. Dans cette optique, la startup teste actuellement quatre modèles de motos électriques, destinées tout particulièrement aux très nombreux chauffeurs de motos-taxi de la capitale rwandaise. Ces véhicules électriques sont capables de parcourir près de 65 kilomètres avec une seule charge à une vitesse maximum de 80 km/h.

Le fondateur d'Ampersand, Josh Whale, affirme que "c'est peut-être le premier véhicule électrique au monde destiné au grand public qui est moins cher et mieux que son équivalent à essence." Il estime également que les marchés africains et ceux des autres pays émergents sont plus susceptibles d'être à la source de "la révolution électrique". 

En plus de leurs atouts pour l'environnement, ces motos électriques permettraient également aux conducteurs d'économiser près de 900 dollars par an en essence et en entretien. Ce projet a également reçu le soutien du gouvernement. Le directeur général de l'autorité de gestion de l'environnement du Rwanda a déclaré que "Le Rwanda est heureux d'accueillir les efforts d'Ampersand pour développer des motos propres et "low-carbon" pour les citoyens."

Si l'expérience à Kigali s'avère être un succès, les motos électriques seront disponibles à la vente dans le reste du pays d'ici fin 2019. Pour l'instant, on ignore encore le coût final de ces véhicules électriques même si, selon l'entreprise, elles seront moins chères que leurs équivalents thermiques.