Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Pollution marine : Sea Shepherd détourne le poisson d’avril en #PollutiondAvril

©Sea Shepherd

L’ONG Sea Shepherd a lancé, le 27 mars dernier, une campagne de sensibilisation déroutante. Dans une vidéo publiée sur sa chaîne Youtube, elle détourne le traditionnel poisson d'avril en le remplaçant par des déchets plastiques. 

Le mois d'avril pointe le bout de son nez emmenant avec lui son lot de farces, car qui dit premier avril, dit bien sûr poisson d'avril. L'ONG Sea Shepherd, spécialisée dans la défense des éco-systèmes marins, n'a pas manqué le rendez-vous de cette année. Le 27 mars, elle a lancé une campagne de sensibilisation qui n'a rien d'une blague. Pour le premier avril, les faux poissons que l'on colle traditionnellement dans le dos de son camarade de classe se transforment en... morceaux de plastique !

L'ONG appelle à tourner la blague en dérision en inondant les réseaux sociaux de photos de ces poissons d'avril en plastique sous les hashtags #PollutiondAvril et #SeaShepherd. "Le 1er avril célèbre dorénavant une tradition plus propre à notre époque : la pollution d'avril. Bannissez le plastique de votre quotidien et clamez-le haut et fort en hackant le poisson d'avril", détaille le slogan sans appel de la campagne. Sea Shepherd rappelle aussi dans un tweet que "d'ici 2050, il y aura plus de plastiques que de poissons dans l'océan".