ID d'ailleurs

Norvège : un million de semences préservées dans un bunker

L'entrée de la Réserve mondiale de graines de Svalbard en Norvège.
©Junge, Heiko/NTB SCANPIX/AFP

La Réserve mondiale de graines, dans l'archipel de Svalbard au nord de la Norvège, vient d'accueillir 70 000 nouvelles semences. 

Il fête cette année son dixième anniversaire. Ce bunker arctique, situé au nord de la Norvège dans l'archipel de Svalbard, vient d'accueillir 70 000 nouvelles semences. La Réserve mondiale de graines abrite désormais plus d'un million de graines. 

Creusé à 120 mètres de profondeur dans le flanc d'une montagne, les différentes variétés de semences y sont conservées à -18°C. Le but de cette Arche de Noé végétale : préserver la flore. "Nous avons perdu 80 à 90 % de biodiversité au cours des 100 dernières années. Nous avons donc la responsabilité de préserver la biodiversité restante." explique Michael Koch, directeur financier du Global Crop Diversity Trust, au micro de Brut. Le bunker a notamment servi à sauver des semences syriennes détruites par la guerre.

La Réserve mondiale de graines, menacée par le réchauffement climatique

Cependant, le changement climatique menace le bunker. Sa glace, permettant d'assurer la bonne conservation des semences, risque de fondre. L'été dernier, plus chaud que prévu, a endommagé la structure à la suite de la fonte du permafrost naturel. Si aucune graine n'a été impactée, la Norvège prévoit cependant un investissement de 10 millions d'euros pour améliorer la conservation des espèces végétales en 2018.