ID en régions

Lyon lance sa zone “zéro mégot” 

©Gerain0812/Shutterstock

La ville de Lyon a mis en place sa première zone "zéro mégot" dans le cadre d'une expérimentation de deux ans. Seize bornes-cendriers ont été installées dans le 7ème arrondissement de la ville. 

16 millions de Français sont fumeurs, selon les chiffres de Tabac Info Service. Autant de pollueurs lorsqu'on sait qu'un seul et unique mégot de cigarette dégrade jusqu'à 500 litres d'eau. 

La ville de Lyon a choisi une solution plutôt radicale, en lançant sa première zone "zéro mégot". Dans le 7ème arrondissement de la ville, seize cendriers géants ont été installés par la société EcoMégot, en charge du recyclage des déchets. Actuellement disposés près des parcs de Gerland, des Berges, et les restaurants inter-entreprises du port Edouard Herriot, ces bornes-cendriers ont pour l'heure une visée expérimentale. Si le dispositif s'avère concluant d'ici deux ans, il pourrait être étendu à toute la ville.

La mise en place d'une zone "zéro mégot" a déjà fait ses preuves à Bordeaux, où 400 000 mégots ont été récoltés en deux ans : "Nous en prévoyons 200 000 de plus par an avec l'implantation des 16 bornes inaugurées aujourd'hui", explique Lisa Duvillard, responsable de l’antenne régionale d’EcoMégot auprès du journal local Lyon Capitale.

La société s'occupera de recycler ce qui est recyclable parmi les composants de ces déchets, le reste sera incinéré. Auprès du 20 Minutes, Lisa Duvillard rappelle que "la première fausse idée, largement répandue, consiste à dire que les mégots sont biodégradables. Pas du tout. Les filtres sont en plastique. Un mégot met jusqu’à 12 ans pour se dégrader. Il contient 2500 composants chimiques rejetés dans la nature."

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.