Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Les sols : pourquoi et comment les préserver ?

Ce 5 décembre, c'est la Journée mondiale des sols.
©naturfreund_pics/Pixabay

Pourquoi les sols se dégradent-ils ? Comment mieux les protéger ? A l’occasion de la Journée mondiale des sols, qui se déroule ce 5 décembre, entretien avec Antoine Pierart, coordinateur qualité des sols et prospective à l’ADEME. 

Le sol est un écosystème riche et complexe qui remplit plusieurs fonctions et rend de nombreux services écosystémiques à l’homme. Régulateur de crues et de climat, il joue également un rôle pour la conservation du vivant : environ 25% de la biodiversité connue y vit.  

Lancée en 2013 par la FAO, la Journée mondiale des sols, qui a lieu chaque année le 5 décembre, a pour objectif de mettre en lumière l’importance de cette ressource fragile et non renouvelable, aujourd’hui menacée par les activités humaines. Interview avec Antoine Pierart, coordinateur qualité des sols et prospective à l’ADEME. 

Dans quel état se trouvent aujourd’hui les sols ? 

A l’échelle mondiale, près de 40% des sols sont dégradés. En France, si la connaissance de l’état des sols a considérablement progressé ces dernières années, le manque de connaissance génère toujours de nombreuses incertitudes et interrogations (sur la pollution, le stockage du carbone et son devenir sous l’effet du changement climatique, sur l’évolution de la biodiversité ou celle de l’état physique des sols...). De façon générale, plusieurs raisons expliquent ces dégradations, comme par exemple certaines pratiques agricoles ou sylvicoles, l’artificialisation des terres ou encore activités industrielles.  

En quoi cette ressource est-elle indispensable ? 

Le sol constitue la base de l’ensemble de nos activités humaines. 95% de notre alimentation en provient. C’est le support de toutes nos productions de biomasse non alimentaire : le bois, les fibres végétales pour les vêtements, les cultures énergétiques pour faire des carburants, de la chaleur... C’est aussi un milieu duquel on va pouvoir extraire des micro-organismes pour fabriquer certains médicaments, ou faire pousser des plantes médicinales. 

Enfin, ressource phénoménale de biodiversité, le sol participe également à la régulation du climat en stockant du carbone autant en son sein que dans les écosystèmes poussant dessus. 

Quelles actions mener pour protéger les sols ?  

Des actions peuvent être menées à l’échelle des politiques notamment à travers une réglementation efficace. En France, la loi Climat et Résilience, promulguée en 2021, doit permettre de lutter contre l’artificialisation des terres. Ce texte prévoit notamment un suivi de la qualité multifonctionnelle des sols, et une obligation de refonctionalisation des terres pour compenser les surfaces artificialisées ailleurs. Différents décrets doivent encore venir préciser tout cela. 

A l’échelle collective et/ou individuelle, on peut faire évoluer nos modes de consommation. Manger moins de viande et préférer des produits issus d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement (productions agroécologiques locales et de saison), acheter des vêtements qui sont issus de cultures gérées durablement,  faire vivre plus longtemps ses équipements numériques pour réduire les risques à la fois de pollution en fin de vie mais aussi la dégradation des terres pour l’exploitation minière...toutes ces actions peuvent avoir un impact positif sur les sols. 

Et que fait l’ADEME ?  

L'agence intervient à plusieurs niveaux. Nous soutenons les projets de recherche, les PME/TPE dans le cadre du Programme Investissements d’Avenir (PIA). Nous travaillons aussi autour de la normalisation des protocoles de suivi de la qualité des sols. L'ADEME a aussi pour mission de s’occuper de la réhabilitation, ou du moins de la mise en sécurité, des sites pollués. Nous oeuvrons également à travers des actions de formation et de sensibilisation. Nous collaborons avec l’Association française pour l’étude du sol (AFES) pour développer différents outils, notamment la fresque du sol. A l’image de la fresque sur le climat, cet outil de sensibilisation permet de faire comprendre le fonctionnement d’un sol, et les différentes problématiques qui y sont liées. 

Nous publions régulièrement des informations pour aider les ménages à préserver le sol de leur jardin (faire le lien vers https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/maison/jardinage). Nous allons également à la rencontre des enfants. Une opération appelée “Plante ton slip” déjà réalisée dans de nombreux établissements scolaires permet de découvrir la vie cachée des sols. (faire le lien vers https://www.mtaterre.fr/dossiers/operation-plantetonslip). N’hésitez pas à la faire dans votre jardin aussi ! 

En partenariat avec l'ADEME.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #11 : "Tout savoir sur l'alimentation bio".

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour démêler le vrai du faux du bio !

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs 

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.