QUESTION DU JOUR

Le réchauffement climatique rendrait les vagues de chaleur plus régulières

Conséquence directe des vagues de chaleur: des incendies éclatent un peu partout en Europe.
© RichardWhitcombe/Shutterstock

Selon une étude des chercheurs du World Weather Attribution (WWA), les vagues de chaleur comme celle que nous observons actuellement deviendront de plus en plus courantes en Europe.    

Le réchauffement climatique augmenterait le rythme d'apparition des vagues de chaleur, particulièrement en Europe du Nord. Ces hausses extrêmes de températures seraient directement liées à la pollution et au réchauffement climatique que celle-ci favorise. C'est ce que conclut une recherche du World Weather Attribution (WWA) publiée le 27 juillet. Pour parvenir à ces résultats, les scientifiques ont analysé les relevés de températures et réalisé les modèles de projections de six pays du Nord de l'Europe (la Finlande, l'Irlande, le Danemark, la Suède, la Norvège et les Pays-Bas). Cette augmentation de la fréquence des vagues de chaleur serait particulièrement visible dans trois pays : en Irlande, au Danemark et au Pays-Bas. Les scientifiques du WWA rapellent cependant que leur étude n'a pas encore été publiée dans une revue scientifique. Ces conclusions peuvent donc encore évoluer. 

Le 22 juillet dernier, au micro d'Europe 1, le climatologue et vice-président du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat Jean Jouzel (GIEC) alertait déjà sur les hausses importantes de températures dans nos régions et mettait en garde contre des risques de canicule croissants. D'après lui, d'ici 2050, les températures pourraient atteindre 50 voire 55 °C sur l’est de l'Hexagone. Neuf départements sont toujours en vigilance orange dans le Sud de la France en raison de températures pouvant monter jusqu'à 36 °C.

La France vous semble-t-elle bien préparée aux vagues de chaleur extrêmes ?

Choix