Environnement

Les Pays-Bas condamnés à en faire plus pour lutter contre le réchauffement climatique

©Charlie Rosenberg/Shutterstock

La Cour d'appel de La Haye a confirmé mardi 9 octobre une décision rendue en 2015 ordonnant aux Pays-Bas d'agir davantage pour limiter le réchauffement climatique. 

L'affaire inspirera-t-elle d'autres pays ? La Cour d'appel de la Haye a confirmé mardi 9 octobre en appel un jugement ordonnant aux Pays-Bas d'intensifier ses efforts en vue de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, à hauteur de 25 % d'ici 2020 par rapport à leurs niveaux de 1990, contre 17 % actuellement prévus par le gouvernement. 

"Le gouvernement n’en a pas fait assez pour limiter les dangers du réchauffement climatique et n’en fait toujours pas assez pour rectifier le tir", estime la justice néerlandaise, entérinant la décision d'un tribunal de district de La Haye rendue en 2015. Ce dernier s'était à l'époque prononcé en faveur de la fondation Urgenda, qui avait engagé la poursuite au nom de 886 plaignants afin que l'Etat déploie davantage d'efforts pour lutter contre le réchauffement climatique

Cette décision, historique mais non contraignante, intervient alors que plusieurs cas similaires sont actuellement en cours à travers le monde, aux États-Unis, en Norvège, en Irlande, mais également prochainement en France, où l'association Notre affaire à tous prévoit d'engager une action contre l'Etat, rapporte le Journal de l'environnement. "En saisissant ainsi la justice, nous voulons nous assurer que le gouvernement respecte véritablement ses engagements climatiques internationaux", a réagi la présidente de l’association, Marie Toussaint.