Environnement

La démission de Nicolas Hulot en 4 vidéos

©Gérard Julien/AFP

Nicolas Hulot a annoncé ce mardi 28 août son départ du gouvernement au micro de France Inter. Nommé ministre de la Transition écologique et solidaire en mai 2017, l'homme d'État quitte ce poste en expliquant ne plus vouloir "se mentir à lui-même". 

Interrogé par Léa Salamé et Nicolas Demorant sur France Inter ce matin à 8h20, le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a annoncé son choix de quitter le gouvernement. Il a assuré "prendre la décision la plus difficile de sa vie". 

En citant des domaines comme la lutte contre les pesticides et la sauvegarde de la biodiversité, l'ex-ministre déclare : "Je ne veux pas donner l'illusion que ma présence au gouvernement signifie qu'on est à la hauteur sur ces enjeux-là".

Nicolas Hulot affirme n'avoir informé personne de sa décision, pas même ses proches, ni le président de la République. Il précise malgré sa déception que sa démission "n'est pas un acte de résignation" mais  plutôt "de mobilisation".

Il explique d'autre part son incompréhension de l'indifférence générale face aux enjeux climatiques : "On s'évertue à entretenir voire à réanimer un modèle économique marchand qui est la cause de tous ces désordres".

Nicolas Hulot interroge également la responsabilité des citoyens : "Est-ce que notre société est bien prête à des grands changements ? Est-ce qu'on est prêt à remettre en cause nos modes de consommation ?"