Environnement

La Commission européenne s’attaque au plastique à usage unique

©DutchScenery/Shutterstock

La Commission européenne a rendu publique lundi 28 mai une proposition de directive visant à réduire l’utilisation d’objets à usage unique.

Voilà un pas de plus vers la fin du plastique à usage unique. La Commission Européenne a présenté officiellement hier son projet de directive sur la réduction de l’impact de certains produits plastique sur l’environnement, qui avait été dévoilé par Politico fin avril. Elle y cible les déchets les plus présents sur les plages et mers européennes et précise quelles mesures doivent être prises pour interdire ou limiter l’usage de ces produits.

La Commission préconise donc l’interdiction complète de certains d’entre eux, pour lesquels il existe des solutions de remplacement facilement disponibles. Il s’agit des bâtonnets de cotons-tiges (hors usage médical spécifique), des couverts jetables (fourchettes, couteaux, cuillères, baguettes, assiettes), des pailles (hors usage médical spécifique), des agitateurs pour boissons, et des tiges pour ballons de baudruche.

Pour les autres produits - récipients alimentaires, gobelets, bouteilles, sacs en plastique (qui sont déjà visés par une précédente directive), paquets de chips, emballages de bonbons, lingettes, mégots de cigarettes, matériel de pêche - la Commission prévoit notamment une responsabilité élargie des producteurs et la mise en place de mesures de sensibilisation du public.

La Commission rappelle que ces dix déchets représentent 70 % des déchets marins, à l’origine de la pollution des océans. Ce texte, qui s’inscrit dans la "stratégie plastique" de la Commission présentée en janvier, devra être ensuite être adopté par le Parlement et le Conseil européens.