ID d'ailleurs

Chine : mise en service de la première autoroute solaire du pays

© Shanghainese/Shutterstock

La Chine est au cœur de son engagement durable. En cette nouvelle année, elle inaugure la « Jinan Expressway », sa première autoroute solaire qui s’étend sur deux kilomètres à l’est du pays.

Feux de circulation, panneaux de signalisation et caméras de surveillance sont alimentés à l’énergie solaire grâce à des panneaux photovoltaïques incrustés dans le sol. Le tronçon d’autoroute a été inauguré début janvier au sud de la ville de Jinan.

Trois couches composent l’autoroute : un isolant qui protège de l’humidité, une couche de béton transparent, et les panneaux solaires.

Plutôt pratique pour les voitures électriques qui se rechargent automatiquement à leur passage. Par grand froid, pas de risque de verglas puisque la glace fond instantanément sur les panneaux.

Soupçon « d’espionnage industriel » après le vol d’une petite parcelle d’autoroute

Quelques jours après sa mise en service, un morceau des panneaux solaires a été très méticuleusement dérobé. On parle d’un espionnage industriel dans le but d’étudier leur composition. Le coût de ces installations n’est pas révélé, mais est désigné comme moitié moins cher que d’autres projets similaires à l’étranger.

Une levée de fond de 5 millions d’euros avait été nécessaire en France pour le même projet, inauguré il y a un an sur un kilomètre de la départementale de Tourouvre dans l’Orne.