Le chiffre

Plus de la moitié des voitures vendues en Norvège sont électriques ou hybrides

©guteksk7/Shutterstock

En 2017, les ventes de véhicules électriques et hybrides en Norvège ont établi un nouveau record grâce, notamment, à une politique ambitieuse.

Selon les données de la Fédération routière norvégienne publiées mercredi et rapportées par Reuters, les voitures électriques et hybrides ont représenté 52,2 % des ventes de voitures en Norvège l'an dernier, contre 40 % en 2016.

Parmi ces nouveaux véhicules, près de 21 % étaient entièrement électriques (dont une petite part d'hydrogène), tandis que les hybrides ont atteint les 31 %. Le diesel quant à lui a représenté 23 % des ventes totales, en baisse de 7 % par rapport à l'année précédente.

Un record dû notamment à la politique ambitieuse du pays en matière de véhicules électriques. La Norvège, pourtant plus gros producteur de pétrole d'Europe de l'ouest, s'est en effet fixé l'objectif d'interdire les moteurs thermiques d'ici 2025 et a mis en place un système fiscal avantageux ainsi que de nombreux privilèges -tels que le péage urbain et les stationnements gratuits- pour les voitures électriques. Les moteurs à combustion sont pour leur part lourdement taxés.