Environnement

Journées sans voiture : le début d'un rendez-vous mensuel dans le centre de Paris

Une journée sans voiture s'est tenue à Paris le dimanche 16 septembre 2018.
©Denis Meyer/Hans Lucas/AFP

Une première journée mensuelle "sans voiture" aura lieu dans les quatre premiers arrondissements de la capitale dimanche 7 octobre.

Ce dimanche sera la première d'une série de journées mensuelles dédiées "aux piétons, aux circulations douces et aux transports collectifs" dans certains quartiers de la capitale. Chaque premier dimanche du mois, la majorité des rues des quatre premiers arrondissements parisiens n'accueillera plus de voitures. "Cela portera sur l’essentiel des rues, à l’exception des grands axes tel que le boulevard Sébastopol et les quais hauts, qui resteront ouverts à la circulation automobile", a précisé Christophe Najdovski, adjoint à la Maire de Paris en charge des transports, de la voirie, des déplacements et de l'espace public. La mesure, annoncée par Anne Hidalgo mi-septembre, s'inscrit dans le cadre de la politique d'amélioration de la qualité de l'air de la ville et vise également à rendre le partage de l'espace public plus "équilibré et apaisé", précise la mairie de Paris. Riverains, véhicules de livraison, taxis et VTC seront cependant autorisés à circuler sur les axes concernés sous réserve de respecter une vitesse maximale de 20 km/h.

"Paris Respire"

Des zones "Paris Respire" existent depuis 2003 et concernent aujourd'hui une vingtaine de quartiers parisiens plus restreints, fermés à la circulation certains dimanches et jours fériés (quartier des Champs Elysées fermé à la circulation un dimanche par mois), voire tous les dimanches du mois (quartiers du Sentier dans le 2e arrondissement ou du Marais dans les 3e et 4e arrondissements).