Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID D'AILLEURS

Italie : le pays devient le premier au monde à autoriser le recyclage des couches

©George Rudy/Shutterstock

En 2017 déjà, l'Italie avait inauguré, dans la région de Vénétie, la première usine au monde capable de recycler les couches grâce à un procédé technologique inédit. 

Le gouvernement italien a approuvé, lundi 20 mai, un décret proposé par le ministère de l’environnement, baptisé "End of Waste" (Fin des déchets), qui prévoit le recyclage des couches. Une fois mis en application, ce décret permettra de recycler plus de 900 000 tonnes de déchets par an, habituellement incinérés ou envoyés dans des sites d'enfouissement, et de créer de nouveaux emplois, précise le ministre italien de l'environnement Sergio Costa. 

En 2017 déjà, le pays avait inauguré, dans la région de Vénétie, la première usine au monde capable de recycler les couches grâce à un procédé industriel inédit. Celui-ci consiste à assainir et à séparer les différents composants des couches usagées pour ensuite les transformer en matières premières secondaires. Les couches devenaient par exemple des cintres, des pinces à linge ou encore des emballages industriels, explique La Repubblica. L’usine ne fonctionnait cependant qu’à 15 % de sa capacité, puisqu’aucune loi n’autorisait le recyclage de ces matériaux dans le pays. Mais grâce à ce nouveau décret, l’usine pourra désormais fonctionner à pleine capacité et à l’échelle nationale, précise le quotidien italien. 

Si pour le moment elle est la seule à disposer de cette technologie, d’autres régions ont déjà manifesté leur intention de développer leurs propres usines. Les municipalités devront quant à elles procéder à une collecte séparée des couches.

"Voici un décret que j'ai récemment signé, important et révolutionnaire : #EndOfWaste pour les couches. L'Italie est pionnier dans le domaine des technologies permettant de produire environ 1 million de tonnes par an de matières premières secondaires. L'entrepreneuriat, la protection de l'environnement et l'économie circulaire doivent se joindre" - Sergio Costa.