Environnement

Insectes : la plus grande extinction de masse depuis les dinosaures

Près de la moitié des insectes sont menacés d'extinction selon une étude
© Jack Hong /shutterstock

Plus de 40 % des espèces d'insectes sont menacées d'extinction selon une étude publiée dans la revue Biological Conservation.

Vivrons-nous demain dans un monde sans insectes ? C'est du moins le chemin que l'on prend. Selon une étude publiée dans la revue scientifique Biological Conservation, plus de 40 % des espèces d'insectes réparties sur l'ensemble du globe seraient menacées d'extinction dans les prochaines décennies, ce qui équivaut, selon les auteurs de l'étude, "au plus massif épisode d'extinction" depuis les dinosaures. Parmi les espèces les plus touchées par ce déclin, les lépidoptères (famille des papillons, chenilles, etc.), les hyménoptères (famille des abeilles, bourdons, fourmis, etc.) et les coléoptères (famille des coccinelles, scarabées, etc.). Une disparition qui aurait des conséquences dévastatrices sur l'environnement puisque les insectes sont "d'une importance vitale pour les écosystèmes planétaires", rappellent les auteurs de l'étude.

La principale raison de ce déclin : la perte d'habitat des espèces due à l'agriculture intensive. L'étude met également en cause l'utilisation des polluants agrochimiques et le changement climatique. "Il est urgent de repenser les pratiques agricoles actuelles, en particulier une réduction importante de l'utilisation des pesticides qu'il faut remplacer par des pratiques plus durables et écologiques pour ralentir ou inverser les tendances actuelles, permettre la reconstitution des populations d'insectes en déclin et préserver les services écosystémiques essentiels", préviennent les auteurs.

En 2017 déjà, Vincent Bretagnolle, le directeur de la recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), avait lancé l'alerte sur le déclin de la biodiversité française, et notamment sur la disparition des insectes qui progressait de "manière inquiétante", entraînant au passage celle des oiseaux, qui se nourrissent essentiellement d'insectes.