Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Greta Thunberg à l'Assemblée : elle répond aux députés qui appellent à la "boycotter"

© Alexandros Michailidis/Shutterstock

Alors que l'eurodéputé du Rassemblement national Jordan Bardella a dénoncé sur France 2, mardi 23 juillet, "la dictature de l'émotion" et une "nouvelle forme de totalitarisme" avec la venue de l'égérie suédoise de la lutte contre le changement climatique. Greta Thunberg répond à ces députés qui appellent au boycott.

Dénonçant une dictature de l'émotion teintée de fatalisme, l'eurodéputé rabaisse Greta Thunberg à une condition d'enfant : "Cette dictature de l'émotion permanente, qui plus est lorsqu'elle s'appuie sur des enfants, est une nouvelle forme de totalitarisme", a-t-il critiqué sur France 2, estimant qu'on "est au-delà du ridicule". "Utiliser des enfants pour afficher un fatalisme qui consiste à expliquer à toute la jeunesse que le monde est terminé, que le monde va prendre feu et que plus rien n'est possible, et donc il faut arrêter l'école et aller faire la grève, je trouve que ce discours est profondément défaitiste", a-t-il précisé.

David Belliard, tête de liste écologiste aux municipales de Paris, invité de France Info ce mardi 22 juillet dénonce "une société qui ne donne pas la parole aux jeunes". Il insiste sur le fait que Greta Thunberg "quelque soit son âge a toute légitimité à s'exprimer devant des députés" ajoutant que les attaques à son encontre ne  visent qu'à "créer un écran de fumée pour cacher leur inaction".

Reçue par Konbini lundi 22 juillet, à la veille de son intervention à l'Assemblée Nationale, Greta Thunberg déclare qu'"ils ont plus peur de moi que du vrai problème":

Hasard du calendrier, le vote de ratification du Ceta se déroulera lors de cette journée copieuse à l'Assemblée. La jeune Suédoise de 16 ans est invitée par les 162 députés du collectif transpartisan sur le climat baptisé "Accélérons", à une réunion ouverte aux autres parlementaires. Elle assistera aussi, à la tribune d'honneur, à la séance des questions au gouvernement

Depuis 11h30, la militante est reçue par le Président de l'Assemblée Nationale, Richard Ferrand au Palais Bourbon. Elle donnera un discours cet après-midi.

Greta Thunberg s'exprime aux côtés de 4 autres jeunes engagés de Youth For Climate France :

"C’est comme si vous ne saviez même pas que ces chiffres existent. C’est comme si vous n’aviez même pas lu le dernier rapport du GIEC sur lequel se fonde l’avenir de notre civilisation. Ou peut-être que vous n’êtes pas suffisamment mûrs pour accepter ce rapport ?" ironise-t-elle.

Avec AFP

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.