DESTINATIONS ENGAGÉES

Corse-du-Sud : Casa Murina, un hôtel de charme éco-responsable et culturel

©Casa Murina

Chaque fin de semaine, ID vous propose de découvrir des destinations touristiques françaises éco-responsables. Rendez-vous en Corse-du-Sud à Porto Pollo, dans l'hôtel culturel éco-responsable "Casa Murina".

Culture et conscience écologique au programme des vacances. Depuis 2013, en Corse-du-Sud, l'hôtel "Casa Murina", situé à Porto Pollo, s'attache à respecter son environnement. Son surnom : "le premier hôtel écologique de Corse". ID a souhaité en savoir plus sur l'engagement de cet établissement et s'est entretenu avec sa directrice associée, Augusta Sorba.

Comment avez-vous inscrit la conscience écologique au cœur de votre démarche dès la construction de cet hôtel ?

Lors de la construction de l'hôtel, nous n'étions pas forcés de répondre aux normes BBC (ndlr : bâtiment basse consommation énergétique). Nous avons choisi de le faire en réduisant même de 10 % notre consommation énergétique comparativement à ces normes. Pour ce faire, nous avons été encouragés par une subvention au nom de l'État, de la région et de l'Europe, qui a financé 40 % du surcoût par rapport à la règlementation thermique dont nous relevions à l'époque.

Pourquoi avoir fait ce choix ?

J'ai toujours fait partie d'associations de défense de l'environnement : il y a en Corse des centrales thermiques au fioul lourd en fonctionnement et EDF ne veut pas en démordre malgré des opportunités qui nous permettaient de nous relier au gazoduc Sardaigne-Algérie et d'avoir une énergie plus propre. J'ai toujours été extrêmement sensibilisée à cela et de mon côté, je voulais faire des économies d'énergie, et avant toute chose d'électricité. 

Comment réalisez-vous ces économies d'énergie ?

Nous nous sommes dotés de tous les équipements nécessaires, à savoir des panneaux solaires pour l'eau chaude sanitaire, une pompe à chaleur et une VMC basse consommation d'énergie, une parfaite isolation thermique de la construction, autant par les sols que les toits et les murs extérieurs, ainsi qu'un éclairage avec LED et un détecteur de présence. 

©Casa Murina

Quels sont vos autres engagements ?

Nous utilisons depuis le départ des produits d'entretien certifiés Ecolabel ou Ecocert. Nous proposons par ailleurs un petit-déjeuner à base de produits bio ou corses : une assiette de fromages et de charcuterie corse pour la partie salée en plus des œufs à la coque ou durs, des confitures biologiques corses délicieuses faites à 20 km d'ici, qui ont reçu récemment une distinction internationale décernée par des maîtres confituriers... Des jus contenant 100 % de fruits, des yaourts, du lait et des céréales bio... Nous organisons aussi le tri sélectif depuis deux ans avec une organisation très simple : je dis à mes hôtes qu'ils peuvent déposer dans la poubelle grise tout ce qui est recyclable. Les femmes de chambre les relèvent et à l'aide d'un chariot dédié, elles font le tri entre le plastique, le verre, le papier...

Et en termes de consommation d'eau ?

Nous faisons des retenues d'eau au niveau de la plonge, nous arrosons notre jardin par tranches une fois tous les trois jours, nous utilisons un aspirateur nettoyeur-vapeur avec l'eau de condensation des climatisations que nous récupérons... Et nous avons choisi de ne pas installer de piscine. On en retrouve dans tous les établissements touristiques aujourd'hui quand à côté de cela vous avez des agriculteurs qui revoient complètement leurs techniques de culture et d'élevage pour faire des économies d'eau. On ne peut pas dans le tourisme, en ayant un hôtel au bord de la mer comme le nôtre, satisfaire des besoins ostentatoires alors que les gens ont la plus belle piscine en face d'eux. Et ils le comprennent.

©Casa Murina

Faites-vous en sorte de sensibiliser vos hôtes à votre démarche ?

On fait beaucoup d'éducation auprès de notre clientèle en expliquant ce qu'est le réchauffement climatique et quelles en sont les conséquences... Les usines ne fument pas par hasard, des fabricants ont su susciter des besoins qui ne sont pas de première nécessité auprès des gens. En un siècle, la population a eu un impact en termes de gaz à effet de serre que l'humanité n'a pas eu pendant des millénaires. On peut limiter l'augmentation de la température terrestre comme l'a souhaité la COP21 et pour cela, il y a des gestes utiles à faire en termes d'économies d'eau, d'électricité, de tri sélectif... Cela me paraît fondamental. Sans compter que l'on a sombré également aujourd'hui dans un tourisme sauvage avec des OTA (ndlr : Online Tourism Agency) qui prônent le last minute incluant une nuit par ci, une nuit par là.... Or, cela a un impact important sur l'environnement entre les rotations de camions qui fournissent le linge, l'eau et le détergent utilisés pour laver celui-ci... Il y a une manière beaucoup plus raisonnable et raisonnée de consommer des séjours touristiques en restant par exemple au moins trois nuits au même endroit, ce qui permet de mieux découvrir une région.

Votre établissement est d'ailleurs également engagé sur le plan culturel ?

Oui : par exemple, nos chambres ont toutes un thème, elles évoquent des éléments du patrimoine alentour. J'ai aussi mis en place des visites téléchargeables sur téléphone portable qui permettent aux gens d'aller visiter les monuments historiques et biologiques de la région. La culture va avec le développement durable : voyager de façon raisonnée, c'est aussi aller à la rencontre d'une culture, d'un pays, et ainsi le respecter.

©Casa Murina

Vos clients sont-ils réceptifs à ce que vous prônez ?

Certains viennent spécifiquement pour notre engagement éco-responsable et participent à notre démarche. Sur le tri sélectif, j'interroge régulièrement les femmes de chambre et elles me disent qu'il n'y a jamais d'erreur de poubelle. On dit aussi à nos hôtes qu'ils peuvent faire changer leurs serviettes mais aussi les garder, et l'on s'aperçoit que l'on a une consommation du linge conforme aux durées de séjour. 

Que peut-on spécifiquement découvrir dans votre région ?

Notre région est assez méconnue mais c'est assurément une des plus belles : c'est la Corse originelle. Les premiers habitants de l'île se sont installés ici et nous sommes truffés de sites historiques dont celui de Filitosa. Celui de Cauria, à Sarthène, concentre toutes les manifestations du mégalithisme corse. Nous avons aussi les signes de l'époque où la Corse est devenue une île et s'est séparée de la Sardaigne il y a plus de quatre millions d'années : des sculptures naturelles fabuleuses comme le Lion de Roccapina... Quant à notre côte littorale, de Campomoro à Roccapina, celle-ci est pratiquement vierge de toute construction, avec des plages idylliques, aux eaux cristallines. Nous avons également des sites fortifiés de la période des invasions barbaresques comme les tours littorales, la fameuse tour de Campomoro, sans compter la fameuse cité fortifiée de Sarthène. Et le conseil général a ouvert il y a deux ans l'étang de Tanchiccia, un lieu d'une zénitude exceptionnelle avec une biodiversité fabuleuse. Sur ce petit espace d'une dizaine d'hectares, 8 % de la flore de France est concentrée.

Le site Web de Casa Murina : www.hotel-casa-murina.com

Igliastrolo - Porto Pollo - 20140 Serra Di Ferro