ID d'ailleurs

Chine : pour remplacer les pesticides, les autorités déploient des poulets

©FiledIMAGE/Shutterstock

Une invasion de criquets menace les terres agricoles chinoises. Pour éviter les pesticides, le gouvernement a trouvé une parade efficace : des poulets. 

Dans le nord-ouest du pays, la région de Xinjiang fait face à une invasion de criquets sur les terres agricoles. Ces insectes détruisent les plantations et appauvrissent les récoltes. Pour y remédier, les autorités ont distribué plus de 2200 poulets aux agriculteurs locaux

Les poulets, plus efficaces que les pesticides ?

Bien qu'efficaces, les pesticides nuisent à l'éco-système et affectent les autres insectes, bénéfiques aux plantations. À la place, les poulets se nourrissent des criquets et débarrassent les fermiers de ces nuisibles. Selon le responsable du bureau local d'élevage, Yang Zhong, un seul de ces poulets voraces peut couvrir un demi hectare de terrain et avaler 600 insectes. Cette surprenante mesure fait suite à un rapport du Centre de lutte anti-parasitaire chinois, publié en janvier dernier et annonçant l'invasion des bestioles dès la saison des pluies du mois de mai. En cause, les températures enregistrées cet hiver, plus élevées que la normale. 

Cependant, cette solution n'est pas une révolution puisqu'elle a déjà fait ses preuves : il y a près de 20 ans, le Telegraph écrivait à propos d'un élevage un peu spécial de poulets et de canards "spécialement formés pour poursuivre et manger des criquets au son d'un sifflet."