Question du jour

À bicyclette ! Le plan vélo à 200 millions d’euros "faisable"

©Eo naya/Shutterstock

La future loi d’orientation sur les mobilités qui devrait prochainement être présentée comprendra un plan vélo "avec les moyens adaptés", a annoncé le ministre de la Transition écologique et solidaire.

Un plan vélo à 200 millions ? "C’est faisable", a répondu le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, au micro de France Inter ce mercredi 6 juin. "Je ne veux pas annoncer de chiffres ici. Je le ferai avec Elisabeth Borne (la ministre des Transports). Mais évidemment, il y aura un plan vélo, avec les moyens adaptés." Parmi les sujets étudiés figure notamment la question de l’indemnité kilométrique obligatoire, a également confirmé le ministre.

Une mesure que réclament entre autres les associations de Réseau action climat (WWF, Greenpeace, France Nature Environnement, Zéro Waste France…), qui, dans l’optique de l’adoption de la loi sur la mobilité, ont rédigé leur propre "projet de loi d’avenir pour les transports et la mobilité dont la France a besoin", comportant une quinzaine de propositions dont l’indemnité kilométrique vélo obligatoire.

Le 22 avril 2018, 200 parlementaires avaient signé une tribune dans le JDD demandant au gouvernement de "mener un grand plan vélo dans le cadre de la future loi d’orientation des mobilités", et déplorant les "vingt ans de retard par rapport à d’autres pays européens" que nous aurions en la matière.

La mise en place de l'indemnité kilométrique obligatoire vous inciterait-elle à aller au travail en vélo ?

Choix