Aucun objectif n’est chiffré pour les éoliennes dans le projet énergétique.
© Boke9a/Pixabay
Environnement

Allemagne : plus de la moitié de la production d'électricité était d'origine renouvelable en 2023

Article réservé aux abonnés

Les énergies renouvelables ont pour la première fois couvert plus de la moitié de la production d'électricité en Allemagne en 2023, alors que la part du charbon, en recul, représente encore un quart du bouquet énergétique, selon un bilan publié mercredi.

La part de l'électricité produite à partir des renouvelables s'est établie à 55 % l'an dernier, après 48,42 % en 2022, a indiqué le régulateur allemand de l'énergie (Bundesnetzagentur) dans un communiqué.

Les éoliennes y ont le plus contribué, avec une part de 31 % dans le bouquet électrique pour les installations sur terre et en mer. Le photovoltaïque a représenté 12 % de la production et la biomasse autour de 8 %.

Cette montée en puissance s'est accompagnée d'un recul de la part du charbon à 26 % du bouquet de production contre près de 34 % l'an dernier lorsque l'Allemagne avait augmenté son recours à cette énergie polluante sur fond d'arrêt des livraisons de gaz russe en raison de la guerre en Ukraine.

La sortie du charbon est le principal défi de la transition énergétique menée par la première économie européenne. Le gouvernement allemand compte atteindre 80 % d'électricité renouvelable dans la consommation brute d'électricité d'ici à 2030, un objectif jugé ambitieux.

La part du nucléaire réduite

La consommation brute d'électricité diffère de la production d'électricité puisqu'elle prend en compte importations et exportations du pays concerné.

Les renouvelables ont aussi dépassé la moitié de la consommation d'électricité en 2023 en Allemagne, avait indiqué dès décembre la fédération du secteur, avançant le chiffre de 52 %.

En 2023, la consommation d'électricité en Allemagne a baissé pour la deuxième année de suite, de 5,4 %, et la production a reculé de 9,1%.

La part du nucléaire dans la production (6 % en 2022) a été réduite à presque néant avec la fermeture au printemps des trois derniers réacteurs du pays.

Augmentation des importations d'électricité

Si la production d'électricité à partir de charbon a fortement baissé (-36,8 % pour la houille et -24,8 % pour la lignite), le recours au gaz a augmenté de plus de 31 %.

Avec la baisse des prix du gaz en 2023 et dans un contexte de prix élevés du CO2, les exploitants se sont reportés sur les centrales électriques au gaz dont le coût était moins élevé que celles au charbon, explique le régulateur.

L'Allemagne a également fortement augmenté ses importations d'électricité.

Le pays a acheté à ses voisins 54,1 TWh d'électricité durant l'année, contre 33,2 TWh en 2022, en premier lieu au Danemark et à la France. L'Allemagne a exporté 42,4 TWh d'électricité, avec l'Autriche et la France pour principaux clients.

Avec AFP.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #13 : "Sport et écologie : mode d’emploi”. 

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour faire du sport en étant écolo au quotidien ! 

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques. 

#TousActeurs

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.

* Offre sans engagement valable pour toute nouvelle souscription d’un abonnement à l’Infodurable. Au-delà du 1er mois, à défaut de résiliation, reconduction tacite de l'abonnement à 6,90€ par mois. Le client peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement. Cette résiliation prendra effet le dernier jour de la période d'abonnement en cours.
Pour toute question, vous pouvez contacter notre service client par mail contact@linfodurable.fr.