Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Allain Bougrain-Dubourg : "Les enfants à l'école de la mort"

Allain Bougrain-Dubourg, grand défenseur de la cause animale, président de la Ligue pour la protection des oiseaux.
©XAVIER LEOTY / AFP

En Haute-Saône, un sentier pédagogique et de piégeage va être mis en place. Allain Bougrain-Dubourg réagit à cette annonce.

Raboliot, le piégeur héroïque de Maurice Genevoix, doit se retourner dans sa tombe. Lui qui fuyait les hommes pour se consacrer secrètement à la capture du gibier ne doit guère apprécier que l'on vulgarise ses pratiques. C'est pourtant ce qui se dessine du côté de Ronchamp, en Haute-Saône. Une brochette d'amoureux de la nature vient, en effet, de pondre une idée écologique pleine de délicatesse : créer un sentier conjuguant le piégeage et la pédagogie.

Il a fallu faire phosphorer la matière grise du vice-président de l'Association des Piégeurs du département, d'un représentant de l'Office National des Forêts, du Président de l'ACCA (Association Communale de Chasse Agréée), d'une conseillère municipale et d'"une animatrice de balades ludiques" (ainsi présentée dans l'Est Républicain) pour concevoir cette trouvaille. Le journal en question nous en dit davantage : "Un circuit de piégeage permettra aux chasseurs de faire leur 'recyclage', c'est à dire de pouvoir suivre l'évolution des techniques et matériels de piégeages". Grâce à cette formation continue, on peut espérer que les animaux ne souffriront plus ou que les accidents de chasse appartiendront au passé.

Quoiqu'il en soit, on nous rassure, les pièges posés le matin seront retirés le soir (…) afin d'éviter tout accident. C'est apaisant de constater les délicates dispositions mises en œuvre. Dans la foulée, les enfants des écoles des villages locaux seront invités à marcher dans les bottes du monde cynégétique. Dans la forêt, des pancartes en diront davantage sur la nature des arbres, les champignons qui méritent vigilance, les oiseaux de passage et les animaux protégés ou chassables qu'il sera notamment possible d’identifier par leurs empreintes. Là encore les instigateurs de ce vagabondage bucolique se veulent rassurantes. "Seuls les pièges non létaux seront présentés aux enfants". Heureuse précaution, des fois que les chères têtes blondes se laissent séduire par l'envie de tuer.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #11 : "Tout savoir sur l'alimentation bio".

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour démêler le vrai du faux du bio !

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs 

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.