ID D'AILLEURS

Pays-Bas : des cookies imprimés en 3D à partir de déchets alimentaires

©Upprinting Food

Elzelinde van Doleweerd, designeuse de profession, a créé la société "Upprinting Food", en partenariat avec le société de technologie 3D Food Company basée en Chine. Elle propose des encas imprimés en 3D à partir de restes alimentaires. 

Elzelinde van Doleweerd a appris à développer des pâtes à base de riz - l’aliment le plus gaspillé en Chine - et à base de pain - l’aliment le plus gaspillé aux Pays-Bas. Ces pâtes lisses, semblables à de la purée, sont mélangées à des restes de fruits ou de légumes. Elles sont ensuite imprimables en 3D, il ne reste plus qu’à les faire cuire au four. 

Après la cuisson, les en-cas ont une consistance croustillante : Elzelinde van Doleweerd les compare à des cookies ou des crackers. Elle affirme sur son site qu’ils sont composés à 75 % des déchets alimentaires, complétés par quelques ingrédients et épices supplémentaires. Elle travaille actuellement sur des recettes végétaliennes, sans oeufs ni beurre.  

Elle affirme également avoir établi des projets de collaboration avec des restaurants "haut de gamme", pour leur apprendre à réutiliser leurs restes et créer des expériences culinaires inédites. 

Face à la hausse de la population mondiale, nous aurons besoin de beaucoup de nourriture. D'un autre côté, un tiers de la nourriture produite est ensuite gaspillé. En utilisant les nouvelles technologies, je veux faire face au défi social qui entoure l'alimentation. Elzelinde van Doleweerd (propos recueillis sur son site)

Les imprimantes 3D offrent une liberté plus importante en termes de conception : des formes complexes peuvent être dessinées. De plus, ces impressions sont compatibles avec plus de matières premières : il est désormais possible de rendre des plats à base de déchets, mais aussi d’insectes, esthétiquement appétissants.