Entreprises

Mobilisation climat : Total défend sa stratégie mais juge que ce n'est "pas si facile"

Le siège de total, bloqué par des militants pour le climat.
©THOMAS SAMSON / AFP

Total poursuit une stratégie pour limiter le changement climatique mais ce n'est "pas si facile", a déclaré vendredi son PDG Patrick Pouyanné, en réponse à une action d'envergure de militants de défense de l'environnement à Paris.

"Beaucoup de gens manifestent aujourd'hui encore à Paris sur ces défis, demandant que plus soit fait" contre le changement climatique, a-t-il dit dans un discours lors d'un sommet pétrolier à Paris. Des centaines de militants pour l'environnement se sont en effet déployés vendredi dans plusieurs lieux symboliques à La Défense, comme la tour Total, lors d'une opération de désobéissance civile de masse pour dénoncer la "République des pollueurs".

Le siège de Total, mais aussi les bâtiments de la Société générale, d'EDF et la tour Séquoia qui abrite une antenne du ministère de la Transition écologique ont été ciblés par les manifestants vendredi. Total, "c'est symbolique, c'est la fabrique du changement climatique", a déclaré à l'AFP Clément Sénéchal, de Greenpeace, une des ONG organisatrices de cette action de "désobéissance civile de masse" avec ANV-COP21 et les Amis de la Terre.

Le PDG de Total répond aux activistes et défend sa stratégie

"Nous savons tous que ce n'est pas si facile, parce que la première demande de la population est d'avoir accès à plus d'énergie, une énergie abordable, et qui doit être propre", a répondu Patrick Pouyanné. "Chez Total, nous essayons de mettre tout cela en action avec une stratégie où nous continuons à améliorer l'efficacité de toutes nos opérations", a-t-il fait valoir.

Il a évoqué ainsi l'électrification des processus dans l'industrie pétrolière et gazière pour limiter les émissions de gaz à effet de serre. "Nous continuons à croître dans le gaz naturel", un hydrocarbure dont l'utilisation est moins émettrice de gaz à effet de serre que le pétrole, a-t-il rappelé. "Nous développons aussi une activité d'électricité bas carbone à partir de gaz ou de renouvelables". Il a enfin cité la promotion des biocarburants et des investissements dans des puits de carbone

"Chez Total, un représentant de Greenpeace et un autre des Amis de la Terre ont été reçus par deux membres du comité exécutif, dans une volonté de dialogue constructif", a par ailleurs indiqué à l'AFP une porte-parole de l'entreprise.

Avec AFP