Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

INFO PARTENAIRE

Les référentiels RSE de Positive Workplace accessibles gratuitement

Positive Workplace permet à tous de pouvoir utiliser gratuitement ses référentiels via une nouvelle plateforme digitale et sécurisée.
©Canva/PositiveWorkplace

La mise en place d’une démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) est désormais cruciale pour toute entreprise cherchant à s’engager sur le plan social et environnemental. Et c’est grâce à l’utilisation de référentiels adaptés que les entreprises pourront la déployer efficacement.

L'un des grands défis du siècle sera de transformer nos modèles économiques afin qu’ils soient soutenables. Dans ce contexte, il est de plus en plus reconnu que le rôle des entreprises est crucial. En tant que partie intégrante de la société, il est dans leur intérêt de contribuer à la résolution de ces problèmes communs. D'un point de vue stratégique, elles ne peuvent prospérer que si les les écosystèmes dans lesquels elles opèrent sont en bonne santé.

La RSE, un petit navire avec le vent en poupe

Si le mot se démocratise, le bilan global reste nuancé. Une enquête menée par BuzzPress auprès de 3 000 cadres et chefs d'entreprise a révélé que plus de quatre cadres sur 10 ont déclaré que leurs stratégies RSE impliquaient les employés et les clients. Mieux, elles veulent aller plus loin, mais peinent à passer à l'action puisque seulement 41% des sondés déclarent s’engager à prendre des actions concrètes en 2022.

Parmi les sondés, une majorité (55%) de grandes entreprises de 5 000 salariés ou plus déclarent qu’elles ont formalisé ont une stratégie RSE complète. Mais pour les ETI, seulement 39% ont annoncé une telle stratégie formalisée. Parmi les PME, 36% déclarent en avoir une "en construction".

L’utilisation de référentiels comme cadre de structuration

Pour avoir une approche structurée permettant une bonne analyse des enjeux clés par les parties prenantes, les entreprises doivent s'appuyer sur des référentiels reconnus en matière de RSE. Normes ISO, référentiels issus de labels RSE, les outils sont divers et complémentaires.

La fameuse norme ISO26000 est conçue comme un guide et contient des lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale c’est-à-dire des recommandations afin d’aider les entreprises à définir les modalités d’intégration de la RSE au sein de leur organisation.

Néanmoins cette norme est non certifiable : On ne peut pas être certifié ISO26000, mais on peut la suivre pour prouver son engagement. Cependant, la grande majorité des référentiels utilisés par les labels généralistes RSE ont basé les leurs sur l’ISO 26 000.

L’utilisation de ces référentiels est salvatrice pour les entreprises qui cherchent à structurer leur démarche RSE, car elle permet de se rendre compte dans un premier temps de l’étendue du spectre couvert par la RSE, et ensuite d’identifier les points où l’entreprise pourrait s’améliorer et mettre en place des actions concrètes pour améliorer sa durabilité et sa résilience dans un monde de plus en plus fragile.

Des référentiels gratuits et accessibles à tous

En sa qualité de société à mission, Positive Workplace, le label RSE généraliste qui a la particularité de certifier des entreprises engagées uniquement après avoir consulté ses parties prenantes de manière anonymes ( clients, salariés, fournisseurs), a s’est fixé un objectif statutaire : Rendre le savoir RSE disponible et accessible à tous.

Pour l’atteindre, l’entreprise permet à tous de pouvoir utiliser gratuitement ses référentiels via une nouvelle plateforme digitale et sécurisée, sans que l’évaluation ou le processus de labellisation ne soit envisagé.

Nous sommes très fiers aujourd’hui de permettre à toute organisation de suivre gratuitement une feuille de route RSE solide et ambitieuse.

Ces référentiels, intégrant les dernières tendances et l’intégralité des nouvelles réglementations françaises et européennes, sont adaptés à la taille et à la nature de chaque structure ( TPE, PME, ETI, grands groupes, ONG, associations ) et couvrent la totalité des spectres de la RSE : l’activité, la gouvernance, le social, l’environnement et le sociétal. Ils ont vocation à être utilisés par tous pour structurer et guider les actions de démarches RSE.

Toujours dans une logique d’amélioration continue et de co-construction de valeur avec ses pairs, les référentiels du label deviennent désormais collaboratifs : Les utilisateurs peuvent suggérer des améliorations qui seront prises en compte lors de mises à jour régulières.

La plateforme va s’enrichir de nouvelles fonctionnalités et services, comme par exemple l’accès à un catalogue de solutions RSE proposées par ses partenaires de son écosystème à tarif préférentiel, ou l’accès en open source aux meilleures pratiques RSE sectorielle.

Pour Charles Henri Margnat, fondateur de Positive Workplace : "Nous sommes très fiers aujourd’hui de permettre à toute organisation de suivre gratuitement une feuille de route RSE solide et ambitieuse. Déjà plus de 200 entreprises comme Engie, Altavia, Aqualand ou La Provence ont créé un compte depuis juillet dernier. Nous souhaitons positionner ces référentiels comme 'bien commun' de notre économie et permettre à chacun de contribuer à son évolution".

Accédez aux référentiels RSE

En partenariat avec Positive Workplace.