Entreprises

Goodyear a présenté un prototype de pneu végétal qui libère de l'oxygène

Le prototype Oxygene est un pneu qui produit de l'oxygène
©Goodyear

Présenté lors du salon de l'automobile qui se tient à Genève jusqu'au 18 mars, le prototype conçu pour absorber le CO2 et l’humidité des routes a fait sensation.

Un pneu qui libère de l'oxygène, il fallait y penser ! L'idée, inspirée par la nature, consiste à remplir la cavité des roues, à la place des enjoliveurs, avec de la mousse qui, nourrie par l'humidité de la route, absorbe du CO2 et se développe sur les flancs du pneu pour libérer, ensuite, de l'oxygène.

D'après l'entreprise, Anne Hidalgo a de quoi être contente : "dans une ville aussi grande que Paris et ses 2,5 millions de véhicules, l'usage de ces pneus permettrait de générer 3000 tonnes d'oxygène et d'absorber 4000 tonnes de CO2 par an"

La structure imaginée pour Oxygene est conçue à partir de la poudre de caoutchouc provenant de pneus recyclés. Imprimée en 3D, elle sera légère, ultra-résistante et ne nécessitera pas, en principe, d'être remplacée aussi souvent que les pneus traditionnels. La structure aérée conçue pour absorber l'eau permet, en outre, de renforcer l'adhérence à la route. Voyez plutôt :

Autre caractéristique du pneu ? La capacité à générer de l'électricité à partir de la photosynthèse de la mousse, via de petits capteurs qui alimenteront en énergie les équipements électroniques embarqués dans le véhicule - et notamment les LED utilisées pour envoyer des signaux d’information à l’attention des autres usagers et des piétons.

Dernière fonctionnalité : un système de communication par lumière visible, aussi appelé LiFi, utile pour les échanges de données entre véhicules, ou avec les infrastructures environnantes.

Pour Goodyear, la présentation de ce prototype fait partie d'une stratégie de stimulation de créativité pour ses équipes. C'est aussi une manière de provoquer le débat autour de la "mobilité intelligente, sécurisée et durable", dixit Chris Delaney, le représentant de la firme en Europe, au Moyen Orient et en Afrique.

En juin 2017, c'est la marque Française Michelin qui a présenté à Montréal un pneu-roue sans air, connecté, rechargeable et bio, baptisé Vision :

Si ces projets ne verront pas la route avant quelques années, une chose est sûre : l'imagination est en roue libre et tout roule pour les cellules Recherche et Développement de ces entreprises. A quant le coup d'accélérateur ?