ID d'ailleurs

Suisse : les homards ne seront plus ébouillantés à vif en cuisine !

©Ozgur Coskun/Shutterstock

Les restaurateurs suisses sont désormais priés d'assommer le homard avant la cuisson, au nom de la protection animale. 

Changement dans les cuisines des restaurants suisses. Le homard, destiné à finir dans nos assiettes, ne sera plus plongé vivant dans l'eau bouillante mais assommé au préalable. 

Avant d'être un mets raffiné des tables étoilées, le homard est un crustacé, sauvage, et doté d'un « système nerveux complexe », d'après l'Office Fédérale de la Sécurité Alimentaire et des Affaires Vétérinaires. En effet, ces petites bêtes ressentiraient la douleur, au même titre que nous, lorsqu'ils sont plongés dans l'eau portée à ébullition.

Des conditions de vie plus douces pour les homards

Cette pratique, considérée comme cruelle, sera donc interdite d'ici le mois de mars, a annoncé le gouvernement suisse le 10 janvier dernier. L'importation du crustacé sera également réglementée. Fini les homards entassés dans de l'eau glacée, ils devront être transportés dans leur environnement naturel, rapporte la RTS