Entreprises

Burberry ne détruira plus ses invendus et arrête la fourrure

©TYLim/Shutterstock

Ce jeudi 6 septembre, la marque Burberry a annoncé qu'elle ne détruirait plus ses invendus et qu'elle cesserait d'utiliser de la véritable fourrure pour ses vêtements.

L'entreprise Burberry a déclaré qu'elle mettait un terme à "la pratique de destruction des produits invendus" dans un communiqué de presse paru jeudi 6 septembre. Dans le même communiqué, la marque a également annoncé qu'elle cesserait d'utiliser de la véritable fourrure pour ses collections et notamment pour celle de septembre, imaginée par le nouveau directeur créatif Riccardo Tisci. L'entreprise a cependant précisé qu'elle vendrait encore de la fourrure le temps d'écouler ses stocks. Ces décisions sont toutes liées au nouvel "agenda responsable" de la marque dont les objectifs s'étalent sur cinq ans.

Ce changement de "stratégie" commerciale intervient après le "scandale" de juillet dernier. Pour rappel, Burberry avait été la cible de nombreuses critiques après avoir publié son rapport annuel. Dans ce dernier, on pouvait apprendre que la marque avait détruit des milliers de produits d'une valeur de plus de 28 millions de livres rien qu'en 2017. Un chiffre en hausse par rapport aux années précédentes. Bien que la pratique soit courante dans le milieu du prêt-à-porter de luxe, la destruction de quantités si importantes avait choqué l'opinion publique.