LA PÉPITE

Auchan va lancer un supermarché sans employé... Boycott Citoyen lui propose un magasin sans client

©MICHAL FLUDRA / NURPHOTO / AFP

En mars prochain sera inauguré un premier Auchan Minute, sans employé, à Villeneuve d’Ascq, dans le Nord. De quoi inventer, aussi, le concept de magasins sans client ?

Une petite surface de 18m2, 500 références, une amplitude horaire digne d'un distributeur automatique, des courses dans un panier virtuel, pas de liquide... Bienvenue à l'ère du phygital (contraction de magasin physique où le paiement se fait en ligne via une application). Afin de concurrencer Amazon Go, Auchan souhaite ainsi tester le concept, alors que 750 micro-surfaces de ce genre sont déjà implantées en Chine.

Aussi est-ce avec humour que le mouvement Boycott Citoyen invite les clients à fuir les supermarchés :

À l’heure où nombre de Français grondent leur incapacité à boucler leurs fins de mois, à l’heure où les humains peinent à maintenir le petit lien de proximité qui les rattachent encore aux notions d’empathie et d’échange dans un monde de rendement, à l’heure où les emplois sans qualification se raréfient, précarisant encore davantage les plus fragiles… Auchan décide de tester des magasins sans employé (...) Pour les accompagner dans leurs réflexions, nous lançons donc l’idée de les aider à tester, dans le même temps, des magasins sans client. Nous aussi, lançons une expérimentation"

Un mois sans supermarché

En réalité, il s'agit pour eux de rappeler que février a été déclaré pour la troisième année consécutive "Mois sans supermarché", un défi lancé pour encourager les commerces indépendants, redécouvrir les épiceries de quartier, soutenir les petits producteurs, favoriser la vente en vrac et le commerce local, repeupler les marchés ou encore réapprendre à n’acheter que l’essentiel. "L’opportunité, aussi, de faire savoir aux grandes surfaces que nous ne sommes pas d’accord avec le sur-emballage ou les politiques de prix qui écrasent les producteurs", précisent les organisateurs de ce "Mois sans supermarché", le collectif Suisse En Vert et Contre tout. Pour ce dernier, il s'agit en réalité moins d'un boycott que d'une façon de réapprendre à varier les sources d'approvisionnement. "L'essentiel est de favoriser le circuit court au mieux de ses possibilités".

L'idée, dans le fond, est aussi de mettre en boîte ce modèle qui nous met tous en boîte, pour faire référence à ce "modèle libérateur" que rappelle souvent Pierre Rabhi :


Le grand écart

Il est utile de signaler que la marque Auchan, en question, envisage aussi en parallèle de cette stratégie de mettre en place 50 fermes urbaines autour des hypers : l'idée consiste à produire en proximité ce qui sera vendu en grandes surfaces. Production de produits locaux, variés, en collaboration avec les habitants et agriculteurs du coin, les écoles et associations locales... avec des parts symboliques de ces sociétés attribuées aux voisins de la ferme et du magasin, d'après Auchan Retail France.

Une éternelle question demeure : peut-on avoir le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière...?