Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Entreprises

Arnaud Burgot, directeur général d'Ulule : "Donner à chacun le pouvoir d'agir pour un monde plus durable"

Arnaud Burgot, directeur général d'Ulule.
© Gil Giuglio

Entretien avec Arnaud Burgot, directeur général d’Ulule, le premier incubateur participatif de projets à impact positif en Europe. 

Depuis le début de l’année, le contexte est compliqué pour les investisseurs. Le crowdfunding est-il aussi affecté ?  

Ulule ne propose pas de l'investissement, mais de la contribution sans attente de retour financier (seules les contreparties matérielles ou symboliques sont autorisées), donc la dynamique de notre activité est très différente de celle des services proposant de l'investissement avec retour sur investissement potentiel.  

Après des chiffres de collecte en ligne très élevé en 2021 en lien avec la crise sanitaire, dont Ulule et le crowdfunding ont bénéficié, nous avons constaté une baisse des fonds collectés sur le 1er semestre 2022, qui est plutôt un retour à la normale post-déconfinement et retour à des activités moins digitales et plus IRL.  

Quel sont les types de profils sur Ulule ?  

Encore une fois sur Ulule on ne peut pas parler d'investisseurs. Nous utilisons le terme de contributeurs, puisque le fait de soutenir un projet est lié soit au lien social, soit au souhait de soutenir une cause ou un projet qui est en phase avec les valeurs de la personne. Il n'y a donc pas d'investisseurs avisés sur Ulule, que du grand public.   

Ulule est une plateforme spécialisée dans les projets à impact positif. Qu’est-ce que cela signifie ? Pouvez-vous nous donner des exemples ?  

Nous cherchons avant tout à promouvoir les projets en lien avec notre mission : "Donner à chacun le pouvoir d'agir pour un monde plus durable, plus divers, plus ouvert". Pour la durabilité des projets d'ONG telles qu'Agir pour l'Environnement sont en cours de campagne pour financer des réserves de biodiversité. Toujours pour la durabilité, l'entreprise Rebond crée une nouvelle gamme de ballons de foot recyclables et sociaux-éco-conçus  

Pour l'ouverture, la diversité, le lien social via un commerce de proximité, ce projet d'ouverture d'une librairie à Villeneuve les Avignon est un bon exemple, tout comme ce projet entrepreneurial de jeux de société lié à la diversité et l'égalité des genres, avec "Moi c'est Madame, la relève

Plus généralement nous considérons que toute création culturelle qui ne fait pas partie des courants les plus populaires et mis en avant (et qui n'est pas par son contenu contraire aux valeurs que nous défendons) participe de la diversité et de l'ouverture. 

 En tant que plateforme, quels autres leviers avez-vous pour avoir un impact sur la société ? 

Nous travaillons avec des grandes entreprises partenaires avec lesquelles nous mettons en place des programmes d'appels à projet, au sein desquels le partenaire vient apporter de la visibilité, du co-financement, et/ou des moyens aux projets lauréats. BNP Paribas soutient ainsi via Ulule les entreprises qui suivent des objectifs sociaux ou environnementaux via le programme "Act for Impact", Véolia est partenaire des projets à objectifs environnementaux via le programme "Make it Green", Engie des projets participant à la transition énergétique avec "Énergies pour agir" (je ne peux toutes les citer, nous travaillons avec environ 25 partenaires à l'année). Aider des grandes entreprises à agir concrètement et à soutenir des initiatives très concrètes qui se lancent nous semble être un moyen de les faire bouger petit à petit, en participant à l'évolution culturelle en cours, y compris dans les grands groupes.  
 
Nous avons également créé, en partenariat avec Maif, la plateforme de distribution Bien ou Bien, qui sélectionne de façon très exigeante des produits exemplaires, sur un double critère à la fois social et environnemental.

Nous voulons ainsi aider à agir concrètement via une consommation militante, pour accélérer le mouvement vers le "moins mais mieux", car ce n'est vraiment pas facile quand on fait des achats de faire le tri entre ce qui est réellement clean, et ce qui est une belle soupe de greenwashing."  

Nous faisons beaucoup de choses en interne. Nous sommes B Corp depuis 2015. Nous formons tous nos collaborateurs et collaboratrices sur les grandes notions de l'impact, sur la diversité et l'inclusion en entreprise, sur le sujet climat-CO2. Nous avons réalisé un bilan carbone (scope 3 y compris) et mis en place un plan de séquestration des émissions que nous ne parvenons pas à éviter.  
 
Enfin nous venons de démarrer les discussions avec d'autres entreprises pour les accompagner dans la formation de leurs propres équipes à l'aide des programmes de formation que nous avons développés pour nos propres besoins.  

Cela fait beaucoup de leviers ! Nous cherchons à chaque fois à rester en phase avec notre mission, qui est notre boussole : "Donner le pouvoir d'agir".  

On parle beaucoup de critères ESG, comment cela s’applique dans votre secteur ? 

Cela dépend de ce que l'on considère être "notre secteur". Les plateformes numériques ? La collecte en ligne ? Le crowdfunding plus précisément ?  

Quel que soit le périmètre que l'on regarde ceci dit, de mon point de vue les critères ESG sont encore trop périphériques dans l'essentiel des entreprises. On s'y intéresse à la marge. Ils ne sont pas "core business", au cœur des décisions stratégiques et de la définition même de ce qu'est l'entreprise, de sa raison d'être. 

Côté Ulule nous sommes B Corp, donc les critères ESG que nous suivons sont nombreux, et plusieurs directement liés au cœur de notre activité : le nombre de projets à impact financés, les fonds collectés pour des projets à impact, le nombre de personnes ayant soutenu des projets à impact, etc. 

 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #11 : "Tout savoir sur l'alimentation bio".

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour démêler le vrai du faux du bio !

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs