Le chiffre

64 % des Français trouvent que les entreprises ne s’engagent pas suffisamment dans la lutte contre les changements climatiques 

©Maxim Blinkov/Shutterstock

Selon une étude menée par la Banque européenne d’investissement (BEI) et YouGov, publiée le 10 avril, les Français pensent que les entreprises pourraient faire mieux en matière d’environnement : 64 % d’entre eux "n’ont pas l’impression d’être soutenus par les entreprises lorsqu’ils adoptent un comportement favorable au climat". 

25 000 personnes ont été sondées dans différents pays d’Europe, en Chine et aux États-Unis. Les Français se démarquent, 64 % d’entre eux déclarant ne pas avoir l'impression d'être soutenus par leur entreprise alors qu'ils adoptent un comportement favorable au climat. Un chiffre supérieur à la moyenne des citoyens européens, puisque 54 % partagent la même opinion. 

©BEI/YouGov

 

57 % des Français font attention à l'impact de leurs habitudes de consommation

L'étude publiée mercredi 10 avril, et menée par la Banque européenne d'investissement et YouGov (société internationale spécialisée dans la collecte et l’analyse de données), révèle également que 57 % des Français sont influencés par le dérèglement climatique dans leurs habitudes de consommation. Un chiffre en deçà, cette fois, de la moyenne européenne qui grimpe à 67 %. Dans l'Hexagone, un fossé générationnel se creuse : à plus de 55 ans, 63 % des Français font attention à l'incidence "d’un produit ou service sur les changements climatiques", tandis que chez les 18-34 ans, le chiffre chute de 12 points pour tomber à 51 %. Les femmes semblent également être plus alertes sur ce sujet que les hommes à 60 contre 54 %. 

©BEI/YouGov

Enfin pour les Français, les principales raisons les empêchant d'utiliser d'avantage d'électricité verte sont les suivantes : "Ce n'est pas toujours possible" à 38 %, "C'est trop cher" à 15 %, "Je ne sais pas" pour 36 % d'entre eux. Un dernier chiffre soulignant le manque d'information sur le sujet.