ID D'AILLEURS

Espagne : des cours obligatoires de "tâches ménagères" contre les stéréotypes de genre

©Monetecastelo/Twitter

En Espagne, le collège privé de Montecastelo dispense désormais des cours obligatoires "d'aptitudes domestiques" pour les filles et les garçons. L'objectif est de dissiper les stéréotypes de genre attribuant la responsabilité des tâches ménagères aux femmes. 

Ces cours de "Home Skills" ont été inscrits au début de l'année dans l’emploi du temps du collège privé non-mixte de Montecastelo, à Vigo dans l’Ouest espagnol. Ces cours sont obligatoires pour les filles et les garçons, à raison d’une heure par semaine. Au programme : des cours de repassage, de bricolage, de nettoyage, de couture et de cuisine. 

Le journal espagnol Atlantico rapporte que, si les cours de cuisine ont été plutôt bien acceptés, les cours de couture, eux, ont tout d’abord été accueillis comme une plaisanterie. Malgré leurs premières réticences, les élèves ont progressivement adopté une attitude positive face à ces enseignements. Un professeur déclare au journal avoir été "très surpris", et "les parents très contents". 

Des stéréotypes qui causent une "inégalité injuste"

Interrogé par le reporter de TF1, un professeur - dispensant des cours d’économie…et de repassage – affirme que les élèves "doivent comprendre que ce n’est pas un travail de filles, mais aussi de garçons". D'après les propos recueillis par Atlantico, le directeur de l’établissement - Jose Manuel Rodriguez - considère que pour espérer changer les mentalités et effacer les stéréotypes, il faut s’y atteler dès le plus jeune âge, mais aussi revoir les méthodes d’apprentissage. 

Nous, les hommes, devons mettre un coup d’accélérateur. Nous avons remarqué que les cours et les conférences ne fonctionnaient pas. Alors quoi de mieux que la pratique ? Jose Manuel Rodriguez, directeur de l'établissement (propos recueillis par Atlantico)

L’établissement a expliqué au journal que l'objectif était de "démolir les stéréotypes et les rôles attribuées de manière inappropriée aux femmes, et qui causent une inégalité injuste". LCI rapporte qu’en France, ces inégalités perdurent également. Les femmes consacreraient en moyenne 3 h 26 par jour aux tâches ménagères, contre 2 heures pour les hommes.