Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Education/Citoyenneté

Des balades en canoë avec session de ramassage de déchets inclue !

Depuis cet été, le club de canoë Strasbourg Eaux-Vives propose une formule écocitoyenne à 25 euros aux participants.
©DR/Bruno Dazeur

Concilier découverte et action citoyenne, c’est ce que propose le club de canoë Strasbourg "Eaux-Vives" aux visiteurs. Ces derniers longent le Steingiessen tout en nettoyant la rivière le temps d'une balade.

Sacs, emballages, bouteilles en verre et en plastique… Les touristes repêchent différents détritus pendant leur balade en canoë. Depuis juillet dernier, le club Strasbourg "Eaux-Vives" incite ses visiteurs à soutenir une démarche de protection des cours d’eau naturels. Une nouvelle formule à 25 euros, disponible toute l'année, est présentée aux personnes qui s’engagent à ramasser les déchets flottants pendant la balade. Au cours des trois premières sessions organisées cet été, plus de 70 personnes ont contribué au nettoyage.

Les participants s’embarquent dans cette action citoyenne au cœur de la forêt de la Robertsau, qui a été récemment classée réserve naturelle nationale. L’objectif pour ce club est de conserver ces milieux pollués par les déchets déversés aux abords de l’agglomération de Strasbourg. "Nous faisons une activité naturelle, et le canoë navigue sur l’eau. Donc naturellement, la politique du club est totalement portée sur la sensibilisation et la protection de l’environnement", explique à ID Fabienne Delaunoy, chargée de développement au sein du club. Cette sensibilisation démarre d'ailleurs dès le plus jeune âge à partir de 8 ans et jusqu'à 16 ans : "Eaux-Vives" propose également des activités de découverte pour mettre en lumière auprès des jeunes pouces différents enjeux écologiques.

Des sessions de nettoyage régulières

Les déchets retrouvés dans les cours d’eau strasbourgeois sont généralement des emballages de produits de consommation courante. Selon le club, 200 litres de déchets ont été ramassés à la dernière sortie, parmi ces détritus ils ont trouvé des bouteilles en plastique, des emballages alimentaires et également des mégots de cigarette. Mais des extincteurs, des pièces de voitures et des machines à laver figurent dans la liste. "Le problème est que le cours d’eau du Steingiessen fait un effet entonnoir, il se trouve à l’extérieur d’un virage. Donc tous les déchets de la ville se retrouvent piégés et stagnent à cet endroit précis", souligne Fabienne Delaunoy.

Au-delà de ces balades écocitoyennes, le club réalise depuis trois ans un nettoyage annuel en mars et des activités de ramassage ponctuelles en partenariat avec les associations Octop’us et Alsace nature. Ainsi, la prochaine opération de nettoyage, se fera sur l’Ill le 19 septembre de 14h à 17h avec l’association Octop’us. Pour profiter de cette balade de 8 km à un prix attractif, il est nécessaire d'être au minimum 8 personnes, d'apporter des gants et le club met à disposition les poubelles. Les renseignements et l'inscription se font auprès de l’association Strasbourg "Eaux Vives".

Ces actions de nettoyage locales s’inscrivent indirectement dans un processus plus global de protection des océans. Selon un rapport publié en 2015 par ScienceMag, 80 % des déchets plastiques seraient transportés par les cours d’eau avant de finir dans l'océan. Aussi, différents experts pensent qu’il serait judicieux de diversifier ce type d’actions de lutte contre la pollution plastique dans les fleuves et les rivières.

Retrouvez la chronique des solutions d'ID chaque lundi à 10h20 sur RCFou dans le player ci-dessous :

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide « La mode éthique dans nos dressings ».

Au sommaire : interviews, quiz, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour se mettre à la mode éthique ! 

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici. 

Merci ! #TousActeurs.