Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Info partenaire

Défis écolos : ce jeu de "société" vous donne trois semaines pour faire votre transition

Ma Petite Planète propose de relever des défis écologiques durant trois semaines.
©DR/Ma Petite Planète

L’association Ma Petite Planète propose, à travers un jeu "de société" ludique, de relever avec son entourage une série de défis écolos en trois semaines. Une semaine végétarienne, se déplacer à vélo, vider sa boîte mail... Deux équipes s’affrontent avec le but d’accomplir un maximum de missions proposées. La prochaine édition démarre le 25 janvier.

L’association Ma Petite Planète (MPP) entend devenir LE jeu de référence en matière de sensibilisation et passage à l’action écologique. Ce jeu de société version digitale propose à ses joueurs de relever un maximum de défis écolos en trois semaines chrono : deux équipes s’affrontent pour valider le plus d’actions possibles parmi les 60 proposées dans le jeu, tout en évitant les 20 "malus" qui leur feraient perdre des points. Exemples : se passer de la grande distribution pendant une semaine pour cocher 4 points supplémentaires, ou ne pas prendre la voiture ou les VTC pour les petits trajets sous peine d'en perdre 3.

©DR

L’idée est "d’accélérer le changement vers des pratiques plus écoresponsables à travers l’émulation et la cohésion d’équipe grâce à la mécanique de jeu" et ce, à travers des thèmes aussi divers que variés : alimentation, déchets, mobilités, énergie, biodiversité...

Chaque année, l’association propose trois éditions dites "grand public" pour jouer en famille ou entre amis, mais aussi "en entreprises" pour jouer entre collègues. Pour les plus jeunes, deux éditions "à l’école" sont également mises en place. Le coup d’envoi de la prochaine partie grand public est prévu pour ce 25 janvier. 

Dans le détail, le jeu se compose de "ligues" constituées de 6 à 24 joueurs, appelés les "MPP Players". Chaque ligue est ensuite divisée en deux "teams" : "Greta" ou "Hulot". Ces deux équipes s’affrontent durant les trois semaines de défis, dans le but d’obtenir plus de points que l’équipe adverse. Mais pas que : "La compétition s’effectue à plusieurs niveaux, précise Clément Debosque, co-fondateur de l’association. Chaque MPP Player doit marquer un maximum de points pour faire gagner son équipe au sein de sa ligue, faire triompher sa ligue au classement inter-ligues mais aussi pour prétendre en individuel au titre de 'Grand Zizou de l’écologie' parmi tous les MPP Players de l’édition".

Et pour cette neuvième édition, une nouveauté de taille s’invite : une application mobile pour améliorer l’expérience de jeu. Exit le plateau de jeu sur Google Sheets, place à l’appli : "L'application mobile permettra de fluidifier le jeu, de valider en toute simplicité ses défis. Les Ambassadeurs de chacune des ligues auront accès directement à leur paramètre de ligue, et chaque MPP Player aura accès à son profil et à ses badges en un clic, ainsi qu'une vue d'ensemble sur la compétition intra ligue et inter-ligues en cours", détaille Clément Debosque.

©DR

Ma Petite Planète en chiffres  

  • 8 éditions déjà réalisées 
  • 6000 particuliers, salariés et élèves passés à l’action pour la préservation de la planète
  • 75 000 défis relevés 
  • 1600 élèves de la maternelle au lycée, 150 professeurs et 31 établissements embarqués dans le challenge

MPP "à l’école"

Dans le milieu scolaire aussi, l’association propose aux professeurs volontaires de faire jouer leurs élèves : 15 à 30 enfants ou adolescents par ligue qui s’affrontent sur le même principe. En maternelle, primaire, collège ou même lycée, chaque équipe de 4, 5, 6 élèves relèvent des défis durant trois semaines, adaptés à l’âge des participants. La promesse : "Une meilleure compréhension entre l’Homme et la Nature", précise l’association. De quoi souder profs et élèves autour d’un dénominateur commun : la planète. "Testé et approuvé avec une classe de 5e ! La ligue est un super moyen de sensibiliser les élèves aux petits gestes écologiques qu'ils peuvent appliquer au collège et chez eux. Ils se prennent au jeu et incroyable mais vrai, se sont passés de kebab pendant un mois ! Le projet est aussi un super moyen de recréer du lien entre élèves, et entre prof et élèves", appuie Raphaëlle Tricaud, enseignante de collège.

MPP "en entreprise"

Enfin, pour les adultes aussi, le challenge MPP peut se jouer en entreprise. Si le jeu est gratuit pour tous, au travail, les entreprises peuvent bénéficier d’un accompagnement spécialisé des équipes de l’association dans la mise en place et l’animation du challenge, moyennant une contribution financière. Canal +, L’URSAFF, Décathlon, ou encore le Slip Français, nombre de grandes firmes ont déjà fait jouer leurs équipes. Le but :sensibiliser les collaborateurs afin d’accélérer la transition écologique au sein des entreprises. 

À la recherche d’ambassadeurs 

Pour cette neuvième édition, prévue du 25 janvier au 15 février 2021, Ma Petite Planète est à la recherche de ses "ambassadeurs". Ces joueurs à l’initiative de la mise en place du challenge, recrutés par les équipes de l’association, seront en charge de composer leur propre ligue et ainsi sélectionner leurs "MPP Players". "Ma Petite Planète forme en visio ses ambassadeurs à la coordination et à l’animation de leur ligue. L’objectif principal est de recruter des personnes motivées par l’idée de ‘faire bouger’ leur entourage", souligne Clément Debosque. Pour devenir ambassadeur ou rejoindre une ligue ouverte à tous, c’est par ici

Avec Ma Petite Planète.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, commandez notre guide « L’écologie à la maison ».

Au sommaire :  interviews, analyses, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour une vie quotidienne placée sous le signe de l’écologie dans toutes les pièces de la maison !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs