livres

Une sélection de BD pour buller sous la couette ce dimanche

Une sélection de BD durables
©Radu Bercan/Shutterstock

Alors que le festival d'Angoulême débute dans quelques jours, voilà une sélection de BD qui vous permettront d'en savoir plus sur l'écologie et le climat.

Un article paru le 11 janvier 2018 sur le site The Conversation sous la plume de Claire Perrin, Doctorante en littérature américaine à l'Université de Perpignan faisait état d'un genre littéraire à l'oeuvre depuis dix ans aux Etats-Unis : le Cli-Fi, pour « Climate Fiction », des romans qui « prennent généralement la forme de récits post-apocalyptiques où des personnages évoluent dans un monde ravagé par les effets du changement climatique ».

En France, cette tendance n'a pas touché le grand public encore, et si certains auteurs de sciences fictions comme Alain Damasio sont très sensibles aux questions de l'écologie et du vivant (article réservé aux abonnés), les romans de cli-fi n'ont pas la même importance culturelle hors des public de niche. En attendant que cela progresse, sachez en revanche que nous avons un bon nombre d'auteurs de BD qui se penchent sur ces sujets. Sans doute parce que ce format est idéal pour faire passer le message, et qu'une image vaut parfois mieux qu'un long discours... à l'image de la célèbre BD de Pénélope Bagieu sur la pêche en eaux profondes qui a permis à des dizaines de milliers de personnes en France de saisir les méfaits de cette pêche alors que les ONG n'arrivaient pas à faire passer le message de la sorte.

Les incontournables

Parmi les BD incontournables sur l'écologie, commencez donc par celle de Philippe Squarzoni, Saison Brune, publiée en 2012, devenue une référence pour saisir les enjeux du dérèglement climatique et une partie des acteurs qui s'en emparent en France. En noir et blanc, elle est massive et sérieuse, mais fort utile, bien pensée et illustrée avec talent. Son axe narratif ? La prise de conscience de l'auteur, qui lors d'un précédent ouvrage a voulu aborder la question et s'est rapidement rendu compte que cela pouvait donner lieu à une BD entière !

Dans un tout autre registre, parce qu'il en faut et que les bobos écolos se reconnaîtrons dans leurs pratiques, jetez vous sur Autobio, de Cyril Pedrosa chez Fluide Glacial, c'est frais, drôle et rempli d'anecdotes qui sentent bon le vécu de cet ancien militant des Verts. Toujours chez Fluide Glacial il y a aussi « les Bidochons sauvent la planète », mais cela reste un peu plus caricatural que le précédent !

Les pieds sur terre

Sur un mode plus réaliste, plongez vous dans le jardin des Glaces de Jean-Claude Servais, publié en 2008 chez Dupuis. La vidéo ci-dessous vous en donne un aperçu, et le récit est ici conçu comme un thriller s'inspirant de la vie de l'explorateur Alain Hubert.

Le jardin des glaces

Pour terminer, deux références beaucoup plus récentes. La première, pour adopter une réflexion qui passe par l'alimentation, est réalisée par Insolente Veggie et caricature à merveille les scènes de vie d'une vegan qui essaye d'assumer son choix au quotidien. La seconde utilise un biais plus politique et travaille plus finement son dessin pour aborder une utopie : la vie sans – sans monnaie, sans partage... Si on met un peu de temps pour entrer dedans, Joanne Lebster – Le début d'un nouveau monde de Marc Chinal, Mathieu Bertrand et Marie Avril, offre un propos et une façon d'aborder la problématique qui partent d'un vécu et d'idées qui sont, en effet, largement partagées par les écologistes les plus militants. De quoi filer une utopie concrète avec lucidité, et vous endormir sur vos deux oreilles en étant apaisés...