To do du week-end

Piétonnisation, mode circulaire et solidarité : 3 événements engagés de la Nuit Blanche 2018

La Nuit Blanche se tient à Paris dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 octobre 2018.

Chaque année depuis 2002, Paris fait descendre l’art contemporain dans les rues pendant toute une nuit. Avec plus de 200 projets présentés cette année sous la direction artistique de Gaël Charbau, pas de thématique mais un accent mis sur la jeune création. Nos coups de cœur pour une errance nocturne artistique et engagée.

Le pont des échanges

Fermé à la circulation, le pont Alexandre III devient “pont des échanges” pour une nuit. La plateforme philanthropique Thanks for Nothing y organise un cycle de performances, lectures et projections, par huit artistes contemporains (Wael Alkak, Uriel Barthélémi, Valérie Mréjen, Melik Ohanian, Christodoulos Panayiotou, Laure Prouvost, Noé Soulier). La soirée sera aussi l’occasion de participer à une grande collecte de biens culturels. Livres, cahiers, matériel beaux-arts ou instruments de musique : vos dons seront redistribués dans des pays en guerre. En échange, un artiste vous offrira une performance ! Vous pourrez enfin rencontrer plusieurs associations œuvrant en faveur de l’insertion des publics défavorisés via la culture : la fondation Abbé Pierre, l’Atelier des artistes en exil, Bibliothèques sans frontières, Cultures du cœur et Music Fund.

99 vêtements populaires

©Maroussia Rebecq

La créatrice et pionnière de l’upcycling Maroussia Rebecq (Andrea Crews) investit la salle des fêtes de l’Hôtel de Ville pour y présenter un défilé de mode un peu spécial. À partir de pièces dénichées sur Leboncoin, les mannequins – inconnus repérés par casting sauvage dans les rues de la capitale – changeront de look toutes les heures, entre les mains d’une équipe de coiffeurs et maquilleurs professionnels. Mêmes modèles, mêmes vêtements, mais des silhouettes en permanence renouvelées. En parallèle, le public pourra suivre l’effervescence des backstages, retransmise en vidéo en direct. Les vêtements seront ensuite disponibles sur Leboncoin. Plus qu’un simple défilé, cette performance entend casser les codes de la fashion-week, en valorisant une mode faite par le bas.

Le fantôme des Halles

Au cœur des Halles, ancien “ventre de Paris” jadis débordant d’activité, l’artiste Bertille Bak a sollicité des vendeurs à la sauvette pour recréer, dans le jardin Nelson Mandela, un marché nocturne où seront vendues d’absurdes babioles à l’effigie de la Bourse de Commerce – monument historique aujourd’hui dissimulé sous une bâche de chantier. Les recettes de la vente de ces œuvres seront reversées à Emmaüs Solidarité, qui vient en aide aux personnes à la rue.

À découvrir également :

Un Paris verdoyant sous le signe de la nature, avec la ligne 1 du métro transformée en jungle mouvante par l’artiste Florian Viel, les “planètes exquises” végétales de Sinono suspendues le long de la rue Didot (14ème), les Jardins de Babylone à la Gare XP, ou encore la performance de l’artiste Brigita Zrůstová qui s’interrogera “Quelle est notre relation d'humains civilisés avec la nature sauvage ?”

Nuit Blanche 2018
Du samedi 6 au dimanche 7 octobre 2018
À Paris et en Ile-de-France
Pour plus d'informations, cliquez ici.

Retrouvez toutes nos propositions de sorties culturelles (et durables) dans notre agenda participatif.