Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

Vin bio, naturel, biodynamique  : quelles différences  ?

©Rostislav_Sedlacek

Bio, nature, biodynamique  : ces appellations sont devenues aujourd’hui très courantes quand il s’agit de qualifier un vin. Concrètement, qu’impliquent-elles  ?  

Pas toujours facile de s’y retrouver dans les différentes appellations des vins quand vient le temps de faire des provisions, à l’approche des fêtes de Noël. ID fait le point afin de pouvoir débattre de ses préférences en toute connaissance de cause auprès de ses proches le soir du réveillon.  

Vin biologique 

Selon la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF), au départ, la législation relative à l’agriculture biologique ne concernait pas les conditions d’élaboration des vins. La DGCCRF précise que sur le marché européen, seule la mention "obtenu à partir de raisins issus de l’agriculture biologique" était autorisée sur l’étiquette.  

Mais cela a changé en 2012. "L’adoption d’un texte européen sur le vin biologique, le 8 février 2012, est venue combler cette lacune, remarque la Répression des fraudes. Ce texte restreint certaines pratiques et procédés œnologiques habituellement utilisés dans l’élaboration du vin traditionnel. Il instaure en outre une teneur limite en sulfites inférieure de 30 à 50 mg par litre, selon le type de vin et sa teneur en sucre résiduel ".  

Aussi, selon, toujours selon la DGCCRF,  les vins produits conformément aux nouvelles dispositions, ainsi qu’au règlement sur l’agriculture biologique " peuvent prétendre depuis le 1er août 2012 à la certification ‘vin biologique’ et porter cette mention sur l’étiquetage. L’étiquetage du logo européen est obligatoire, et peut être complété du logo français".  

Vin biodynamique  

Selon le label Demeter, " l’agriculture biodynamique est une forme d’agriculture biologique à la fois holistique, régénérative et positive". " Elle prend également en compte, dans la mesure du possible, les cycles qui rythment la vie de la Terre (cycles solaires et lunaires par exemple) pour optimiser les travaux agricoles et la qualité des produits (conservation notamment) ". On parle également, selon Demeter, d’une agriculture positive qui " propose des solutions concrètes à plusieurs problématiques actuelles ", comme " la perte de fertilité des sols, le changement climatique, la perte de qualité des aliments… ". Les deux principaux certificateurs du vin biodynamique sont Demeter et Biodyvin.  

Vin naturel  

Le vin naturel, quant à lui, qui n’est pas identifié par un label officiel, répond au cahier des charges de l’Association des vins naturels (AVN). Il s’agit d’un vin dont les raisins sont issus de l’agriculture biologique ou biodynamique, et qui par ailleurs est vinifié et mis en bouteille sans intrant ni additif. L’étiquetage AVN est accessible uniquement aux adhérents de l’association. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre nouveau guide Idées Pratiques #9 : Comment vivre presque sans plastique ?

Au sommaire : état des lieux de la place du plastique dans nos vies, conséquences sur l'Homme et l'environnement, solutions pour s'en débarrasser... 68 pages de solutions pour passer à l'action.

Pour en savoir plus, et commander votre guide c'est par ici 

#TousActeurs