ID de saison

Une recette de saison autour de l'avocat

©Bergamont/Shutterstock

L'avocat, un fruit, protéiné et calorique, est généralement consommé comme un légume.

Sa saison

Sa pleine saison se déroule d’octobre à avril, il est possible de trouver des avocats toute l’année, mais d’origine très lointaine. Il est produit à la Réunion, aux Antilles et un peu en Corse ce qui fait de la France le 3ème pays producteur en Europe après l’Espagne et la Grèce.

Son histoire

L’avocat est originaire d’Amérique latine. Des pousses d’avocatiers datant de 10 000 ans ont été retrouvées au Mexique. Consommé par les Mayas et les Aztèques, ces derniers en offrirent au conquistador Cortés. Rapporté en Espagne au XVIIe siècle pour y être cultivé, il est progressivement arrivé aux Antilles, en Californie, en Afrique, en Australie et en Israël.

Son mode de consommation

L’avocat se consomme cru, éventuellement avec des épices, des herbes, garni, taillé en lamelles ou en cubes, ou encore mixé pour faire par exemple du guacamole. Pour éviter que sa chair s’oxyde il est conseillé de le citronner. A Madagascar et au Brésil, ce fruit est aussi consommé en dessert. Il arrive que des chefs français l’utilisent dans des pâtisseries ou des glaces.

Ses qualités nutritives

Énergétique, l’avocat est un fruit riche en acides gras et en vitamines.

Son poids carbone

L’avocat n’a pas un très bon poids carbone. En saison, provenant d’Europe, Méditerranée, il génère déjà 450 gr de CO2 pour un poids moyen de 300 gr et hors saison issu du reste du monde il génère trois fois plus de CO2.

La recette génère de ce fait 725 gr de CO2. Elle est aussi très calorifique puisqu’elle apporte 1070 calories par personne. Néanmoins elle fournit près de la moitié de l’apport quotidien de protéines.

Pour limiter le gaspillage

Parfois nous avons la désagréable surprise en ouvrant un avocat que l’intérieur soit déjà trop oxydé pour être consommé.  Ne le jetez-pas, écrasé et utilisé comme masque capillaire, il serait réparateur et nourrissant pour les cheveux.

La recette du chef engagé dans le végétal

©Gaël Nicolet/ID
A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.