QUESTION DU JOUR

Tri des médicaments : comment garder les bons réflexes

En 2017, nous avons recyclé 801 tonnes de médicaments en moins qu’en 2016.
©Pavel Kubarkov/Shutterstock

L'association Cyclamed a constaté une baisse importante du nombre de médicaments collectés - et donc recyclés - en 2017 par rapport à 2016. 

Selon un rapport révélé par Le Parisien, les pharmaciens français ont constaté pour l'année 2017 une baisse importante des volumes de médicaments récupérés par rapport à 2016 : 11 083 tonnes de médicaments non utilisés par les ménages auraient été collectées en 2017, soit 801 tonnes de moins que l'année précédente, une baisse de 6, 7 %, rapporte le quotidien. Si une baisse est constatée depuis plusieurs années, celle-ci s'avère bien plus importante qu'à l'accoutumée. Les mauvaises habitudes de recyclage des Français sont-elles en cause ?

Une baisse de la consommation

L'association Cyclamed a constaté que la moyenne des 63 % de médicaments non utilisés rapportés en pharmacie restait stable, et impute plutôt ces résultats à une consommation pharmaceutique en baisse. Elle remarque d'ailleurs qu'1, 7 % de médicaments en moins ont été vendus en officine en 2017 en France.

78 % des Français déclarent déposer leurs médicaments non utilisés chez le pharmacien, dont 55 % les rapportent toujours, selon Cyclamed.

Des outils pour bien recycler

Si les Français semblent avoir pris conscience de l'importance de ramener ses médicaments non utilisés en pharmacie, certaines zones de flou persistent parfois pour le recyclage de certains produits. Un premier réflexe pour s'y retrouver est de télécharger l'application Mon Armoire à Pharmacie, qui nous aide à gérer, à organiser et à trier nos médicaments (disponible sur Google Play et l'App Store).

On note aussi et surtout que :

-Les médicaments périmés ou non et non utilisés doivent être rapportés à son pharmacien. Si on a un doute sur la nature de "médicament" ou non d'un produit, on s'aide  du moteur de recherche proposé par Cyclamed ;

©Cyclamed

-Les emballages en carton et les notices en papier sont à jeter dans la poubelle du tri sélectif du domicile ;

-Les déchets d’activités de soins produits par les patients en auto-traitement ou les utilisateurs d’auto-tests font l'objet d'une collecte particulière : l’éco-organisme DASRI organise celle-ci. Il fournit aux pharmaciens des contenants afin de les recueillir en toute sécurité. Il s'agit donc de récupérer sa boîte DASRI où l’on jette les seringues, les lancettes, les aiguilles à stylo, les cathéters prémontés avec aiguilles notamment, avant de la ramener dans un point de collecte. Plus de détails ici.

Avez-vous l'habitude de ramener vos médicaments non utilisés en pharmacie ?

Choix