Conso

Rentrée scolaire : que faire de vos fournitures usagées ?

©Zurijeta/Shutterstock

Les vacances sont terminées et une nouvelle année scolaire commence. Le moment de faire le plein de fournitures scolaires. Mais comment valoriser au mieux celles de l’an dernier ?

Stylos, équerres, trousses, crayons, compas…  Et si, avant de s'empresser d'en acheter des neufs, on commençait par jeter un oeil aux fournitures scolaires de l’an dernier qui traînent dans les tiroirs ? Etape 1 : faire le tri pour récupérer ce qui pourra encore servir cette année en classe ou à la maison. Etape 2 : trouver une solution pour les fournitures qui ne serviront plus ou qui ne fonctionnent plus. Le point sur quelques pistes pour éviter qu’elles ne partent à la poubelle !

Donner une seconde vie à ce qui peut encore servir

De nombreuses collectes solidaires sont organisées en cette veille de rentrée. Dans le cadre du "Défi Rien de neuf", la Maison du zéro déchet organise à Paris une bourse aux fournitures scolaires, en collaboration avec Utopia56. Le principe : faire don des fournitures qui ne servent plus et repartir avec celles dont on a besoin. A vos agendas : ce sera les 1er, 8 et 15 septembre ! D'autres associations peuvent également recevoir des fournitures scolaires. C’est le cas notamment d'Emmaüs, du Secours Populaire ou de la Croix Rouge. France Récup, une association plus spécialisée, collecte également entre autres des fournitures scolaires (ainsi que des ordinateurs, vêtements, meubles...) à destination d’écoles en Afrique. Autres options à garder à l’esprit : les recycleries, vide-greniers ou bourses aux livres, rappelle l’ADEME. Enfin, sur Internet, il est possible de donner les objets dont on ne se sert plus sur des sites tels que donnons.org voire de les revendre sur des sites généralistes, par exemple sur Le Bon Coin.

Pour les livres, des bourses aux livres sont parfois organisées dans les écoles, collèges ou lycées. Si ce n’est pas le cas dans les établissements où vos enfants sont scolarisés, les associations de parents d’élèves peuvent en mettre en place, notamment via le site Scoléo qui organise une opération "Bourse aux livres" en ligne afin de faciliter leur vente et achat. Autre incontournable pour les livres scolaires d’occasion : les magasins Gibert Joseph, présents dans plusieurs villes de France, qui proposent également un service d’achat/vente en ligne.

Rien ne se perd, tout se transforme

Mais que faire de vos stylos qui ne fonctionnent plus ou de vos autres fournitures arrivées en fin de vie ? Pour les stylos, BIC organise, en partenariat avec les magasins E. Leclerc, une collecte de stylos usagés, en plaçant à l’entrée des supermarchés des bornes à disposition des clients. Ces stylos sont ensuite recyclés et transformés en mobilier d’extérieur : bancs d’école, tables de pique-nique ou tours d’arbre notamment. Un centime par stylo collecté est reversé à un groupement d’associations, La Voix de l’Enfant. Une opération similaire est menée chaque année par Carrefour, qui recueille notamment cahiers usagés, catalogues ou feuilles simples afin qu’ils soient recyclés en de nouveaux cahiers distribués par le Secours populaire à des familles dans le besoin. Si vous avez loupé le coche cette année – la collecte prenait fin le 27 août – rendez-vous à la rentrée prochaine !

Pour le reste, si vous ne savez pas si vos équerres, règles, compas ou autres ustensiles sont ou non recyclables, la rubrique "Que faire de mes déchets ?" du site de l’ADEME permet de vous aiguiller pour chacun de vos objets.

Plan B : des astuces "DIY"

Et si ces fournitures usagées pouvaient servir à autre chose ? Place à l’imagination et pourquoi pas tenter de fabriquer des tampons en sculptant de vieilles gommes, ou réutiliser vos crayons de couleur pour en faire des objets de déco voire des bijoux originaux pour vos enfants. À vous de jouer !