Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

INFO PARTENAIRE

Numérique : quels gestes adopter au quotidien pour une consommation responsable ?

Ordinateurs, téléphones...Un citoyen français possède en moyenne 15 équipements connectés.
©Josep Suria/Shutterstock

Jeux vidéo, mails, réseaux sociaux, commerce en ligne...le numérique a envahi tous les domaines de la vie quotidienne. Cette multiplication des usages n’est pas sans conséquences sur l’environnement, comme le révèle le dernier bilan de l’ADEME et l’Arcep. À l’heure des bonnes résolutions, voici quelques pistes pour réduire la cadence. 

“L’impact du numérique en France sur le changement climatique est de 2,5% de l’empreinte carbone de la France”, alerte l’ADEME (agence de la Transition écologique) et l’Arcep (autorité de communication électronique, des postes et de la distribution de la presse) dans un bilan conjoint, publié le 19 janvier et commandé par l’Etat pour mesurer l’impact environnemental du numérique en France.  

Ordinateurs portables, tablettes, smartphones, box TV, ou encore consoles de jeux vidéo...les appareils électroniques ont conquis le cœur des Français. “Un citoyen possède en moyenne 15 équipements connectés, un chiffre bien supérieur à la moyenne mondiale qui est de 8”, notent l’ADEME et l’Arcep dans leur rapport.  

S’il est aujourd’hui difficile de se passer des services offerts par le numérique, il est toutefois possible de maîtriser ses usages pour une consommation plus responsable et respectueuse de l’environnement. A travers une campagne digitale, disponible en ligne jusqu’au 31 janvier, l’ADEME livre plusieurs solutions. Zoom sur trois bonnes pratiques à adopter pour 2022. 

Penser à débrancher 

Il est recommandé d’éteindre complètement ses appareils durant la nuit et même la journée dès qu’ils ne sont pas utilisés. L’installation d’une multiprise à interrupteur permet notamment de mettre en mode off tous ses équipements TV, et sa box. En l’éteignant, et en ne la laissant pas en veille, “il est possible de réaliser 30 euros d’économie par an”, indique l’ADEME

Inutile également de laisser brancher son chargeur sans appareil. Que ce soit sur son smartphone ou sur son ordinateur, il est également conseillé de jeter un œil à sa batterie en favorisant le mode “économie d’énergie”, et en ne laissant pas charger ses équipements la nuit. 

Revoir sa consommation de vidéo en ligne 

A l’ère du streaming, difficile de résister aux sirènes des plateformes de vidéo en ligne, très gourmandes en énergie. Selon un rapport de l’Arcep de 2020, la plateforme Netflix consommerait 25% de la bande passante en France. De petits gestes peuvent toutefois permettre de faire baisser la note, en désactivant la lecture automatique depuis les plateformes.  

Télécharger ses vidéos, ou encore sa musique en Wifi, permet de réduire la consommation énergétique des appareils et des serveurs. Pour un appel, ou une réunion, il est également conseillé de privilégier l’audio à la visio. 

Privilégier le reconditionné 

Faire du neuf avec du vieux, c’est possible avec le reconditionné, un marché aujourd’hui en pleine croissance en France. Pour rappel, un appareil reconditionné est un produit électrique ou électronique déjà utilisé qui est réparé et remis à neuf pour lui offrir une seconde vie. 

“En moyenne, faire l’acquisition d’un téléphone mobile reconditionné permet de réduire jusqu’à 8 fois son impact environnemental annuel par rapport à l’utilisation d’un smartphone neuf”, indique l’ADEME. 

L’agence recommande de privilégier les produits issus d’un reconditionnement local en circuit court, et ne pas choisir des produits ayant fait leur entrée sur le marché trop récemment “afin de ne pas encourager à une fin de première vie prématurée et ne pas favoriser un marché du reconditionné basé sur la surconsommation.” 

En partenariat avec l’ADEME. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #9 : Comment vivre presque sans plastique ?

Au sommaire : état des lieux de la place du plastique dans nos vies, conséquences sur l'Homme et l'environnement, solutions pour s'en débarrasser... 68 pages de solutions pour passer à l'action.

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs