ID d'ailleurs

Etats-Unis : la Californie interdit la vente de produits cosmétiques testés sur les animaux

©Billion Photos/Shutterstock

En Californie, une loi visant à interdire la vente de cosmétiques testés sur les animaux a été adoptée le 31 août 2018. Cette mesure prendra effet à compter du 1er janvier 2020.

Le 31 août, l'Assemblée d'Etat a voté à l'unanimité la loi SB 1249, qui propose de bannir les cosmétiques testés sur les animaux dans l'Etat de Californie. La sénatrice californienne Cathleen Galgiani avait présenté ce texte en février 2018. Le "California Cruelty-Free Cosmetics Act" interdira à compter du 1er janvier 2020 la vente ou l'importation de tout produit cosmétique - de beauté, de soin ou d'hygiène - si celui-ci a été développé ou fabriqué en recourant à des tests sur les animaux à n'importe quelle étape de sa conception.

Les commerçants qui enfreindront cette loi devront payer une amende de 5000 dollars. En cas d'absence de règlement, la sanction augmentera de 1000 dollars supplémentaires par jour. Les contrevenants seront toutefois autorisés à écouler leurs stocks de produits dans un délai de 180 jours. En février, l'auteure du projet de loi annonçait : "l'inaction au niveau fédéral oblige la Californie à montrer la voie en garantissant un marché des cosmétiques sans cruauté pour ses citoyens en interdisant tout nouvel ingrédient ou produit cosmétique testé sur des animaux", rapporte Business Wire.

En Californie, les lois actuellement appliquées proscrivent ce type de tests lorsque des méthodes alternatives sont envisageables, comme les expériences in vitro, qui utilisent des cultures de cellules humaines pour étudier la réaction des organes à un produit, ou encore la modélisation informatique, qui imite la biologie humaine.