Techno/Médias

Ungersheim : le village écolo qu’on aimerait vous faire découvrir

© THIERRY GRUN / ONLY FRANCE / AFP

À la rédaction parisienne d’ID, nous œuvrons chaque jour pour vous proposer toujours plus de solutions. Notre leitmotiv ? Nous rendre au plus près de chez vous, à la rencontre des acteurs du changement. Mais le temps et les moyens nous font parfois défaut. Aujourd'hui, on vous parle d'Ungersheim, la commune alsacienne écolo qu'on aimerait vous faire découvrir.  

Dans la capitale, comme partout ailleurs, les initiatives innovantes fleurissent et ID s’attèle toujours à vous proposer des solutions concrètes pour un monde responsable. Nous aimons le contact, les rencontres, les échanges, le terrain… Mais pour l’heure, notre champ de bataille de limite globalement à l’Île-de-France. Depuis, nous avons entrepris une levée de fonds avec l’ambition de développer notre média en régions :

L’objectif, à terme, est d’agrandir notre réseau de journalistes régionaux pour couvrir l’ensemble du territoire et pouvoir vous proposer une portée plus nationale. Pour toutes ces raisons et toutes ces ambitions, nous faisons appel à vous, lecteurs, pour nous permettre de mettre en lumière tous ces acteurs du monde de demain.

Ungersheim : un village en transition

Située dans la région de Mulhouse, en Alsace, Ungersheim est devenue, depuis quelques années, un véritable modèle en matière de transition écologique. Encouragée par son maire, Jean-Claude Mensch, cette commune de 2 000 habitants tend à devenir indépendante en énergie et en alimentation. Pour ce faire, elle a fait installer 40 000 m2 de panneaux solaires en 2015, qui fournissent l'équivalent de la consommation électrique de 10 000 personnes par an. C'est également une chaufferie en bois qui alimente les équipements municipaux de la ville. Côté alimentation, Ungersheim possède son propre jardin biologique qui approvisionne les habitants et les cantines scolaires.

La commune ne manque pas non plus d'idées originales : pour favoriser la consommation locale, les habitants ont leur propre monnaie, des "radis"avec lesquels ils peuvent acheter les produits certifiés bio du village. Côté transport, pas de bus scolaire à Ungersheim, c'est une calèche qui emmène chaque jour les enfants à l'école. Des initiatives qui ont permis à la commune de réduire de 600 tonnes par an ses émissions de gaz à effet de serre et de créer plus d'une centaine d'emplois, selon L'Obs. Avec un journaliste régional, qui serait déjà sur place, nous pourrions vous proposer à vous, lecteurs, un reportage en immersion au cœur de la commune.

Pour pouvoir couvrir toutes ces initiatives, ces solutions régionales, et bien d’autres, nous en appelons à vous, lecteurs. Votre soutien nous est précieux et il n’y a pas de petit don. Un financement, du bouche-à-oreille, ou encore un simple partage peut faire la différence, et ça se passe ici.