ID EN BAS DE CHEZ VOUS

Trois initiatives inspirantes qu'on aimerait vous faire connaître

© jopelka / Shutterstock

À la rédaction parisienne d’ID, nous œuvrons chaque jour pour vous proposer toujours plus de solutions. Notre leitmotiv ? Nous rendre au plus près de chez vous, à la rencontre des acteurs du changement. Mais le temps et les moyens nous font parfois défaut. Voici trois sujets en régions dont nous n'avons jamais parlé et que nous aimerions couvrir.  

Dans la capitale, comme partout ailleurs, les initiatives innovantes fleurissent et ID s’attèle toujours à vous proposer des solutions concrètes pour un monde responsable. Nous aimons le contact, les rencontres, les échanges, le terrain… Mais pour l’heure, notre champ de bataille de limite globalement à l’Île-de-France. Depuis, nous avons entrepris une levée de fonds avec l’ambition de développer notre média en régions :

L’objectif, à terme, est d’agrandir notre réseau de journalistes régionaux pour couvrir l’ensemble du territoire et pouvoir vous proposer une portée plus nationale. Pour toutes ces raisons et toutes ces ambitions, nous faisons appel à vous, lecteurs, pour nous permettre de mettre en lumière tous ces acteurs du monde de demain. ID a donc sélectionné trois sujets en régions, dont nous avons jamais parlé et que nous aimerions couvrir grâce à des journalistes présents sur place.

Bretagne : un couple s'installe sur une île déserte

Ils ont tout quitté, travail et maison, pour changer radicalement de vie. En janvier 2018, Amélie Goosnens et son compagnon Étienne Méenguy se sont installés, pour neuf ans, sur l’île de Quéménès, située au large du Finistère, en Bretagne. Avec quelques poules et une vingtaine de moutons, ils sont les seuls habitants de ce petit bout de terre de 26 hectares, où ils y cultivent des pommes de terre, de l’ail, des oignons ou encore des échalotes, certifiés bio. Le couple est également indépendant énergiquement puisque c’est une éolienne qui alimente l’île en électricité et des panneaux solaires qui chauffent l’eau de leur maison.

ID aimerait partir à la rencontre de ce couple qui vit seul sur une île, mais la Bretagne, ce n'est pas la porte d'à-côté. Avec un journaliste régional, nous pourrions vous proposer à vous, lecteurs, un reportage écrit, vidéo ou photo, en plein cœur de cette île, afin de vous montrer comment Amélie et Étienne y vivent. 

Pays de la Loire : des producteurs lancent une marque de lait équitable

Il y a un an, en Loire-Atlantique, cinq producteurs de lait lançaient "Les éleveurs vous disent Merci !", une marque équitable qui "rémunère mieux les éleveurs". Grâce à ce système en circuit court, sur une brique de lait vendue 88 centimes, dans les magasins Intermarché, la moitié est reversée à l’éleveur, ce qui représente environ 10 centimes de plus par litre que pour la moyenne des éleveurs. Bilan après un an : Intermarché a reversé plus d’1,5 million d’euros aux producteurs, soit 8 400 euros de plus par exploitation. Depuis, les magasins ont étendu leur gamme avec du beurre, de la crème et des œufs.

Située juste en dessous de la Bretagne, la Loire-Atlantique n'est pas non plus à notre portée de main. ID aimerait pourtant pouvoir rencontrer les producteurs à l'origine de cette marque de lait équitable. Et pourquoi pas, vous proposer un reportage en immersion dans l'exploitation de l'un d'entre eux ? 

Nouvelle-Aquitaine : la famille (presque) zéro déchet

Dans les Landes, Bénédicte Morel, Jérémie Pichon et leurs deux enfants de 7 et 5 ans, ont adopté un mode de vie presque zéro déchet. Adieu le plastique ou autres emballages en tout genre, la famille est passée aux Tupperware et bocaux en verre. Fabriquer ses cosmétiques et produis ménagers soi-même, acheter en vrac, faire ses courses chez les producteurs locaux ou dans les magasins bio font désormais partie du quotidien de la famille, ce qui leur permet de réduire leurs déchets et de faire des économies. Un mode de vie qu’ils racontent sur leur blog Famille Zéro Déchet et dans un ouvrage du même nom. Imaginez tout ce que l'on pourrait faire si nous avions l'occasion de rencontrer cette famille : reportage photo, interview, vidéo...

Pour pouvoir couvrir toutes ces initiatives, ces solutions régionales, et bien d’autres, nous en appelons à vous, lecteurs. Votre soutien nous est précieux et il n’y a pas de petit don. Un financement, du bouche-à-oreille, ou encore un simple partage peut faire la différence, et ça se passe ici.