Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID D'AILLEURS

Royaume-Uni : des haut-parleurs fabriqués à partir de déchets plastiques

©Gomi

L'entreprise de design Gomi, basée à Brighton en Angleterre, commercialise cette année des haut-parleurs dont les composants sont fabriqués à partir de plastique non-recyclable à 100 %. 

Gomi se revendique tributaire de l'émergence d'un design "durable". L'objectif mis en avant sur le site officiel de la firme est de proposer des produits "grand public" composés de déchets - afin que ceux-ci ne soient pas enfouis ou qu'ils ne se retrouvent pas dans les océans. Ce projet s'inscrit ainsi dans une démarche d'upcycling. Les déchets utilisés sont des déchets en plastique souple - ou flexible -, un matériau qui n'est pas recyclé par les municipalités et collectivités locales du Royaume-Uni. 

Les municipalités britanniques considèrent généralement que les plastiques flexibles ne sont pas recyclables. Nous avons donc pensé que ce serait le matériau idéal à exploiter et à démontrer que grâce à une conception innovante, cela peut être inestimable et ne doit pas devenir un déchet polluant notre environnement. Tom Meades, le co-fondateur de Gomi (communiqué de presse)

La vidéo réalisée par Gomi ci-dessous propose de découvrir le processus de fabrication de ces haut-parleurs. Les sacs plastiques sont tout d'abord collectés - un haut-parleur est fabriqué à partir de 100 sacs plastiques environ. Les sacs plastiques sont ensuite fondus puis compressés afin de se transformer en une matière modulable. "Marbrés" à la main, ces haut-parleurs proposent chacun une esthétique singulière.  

Les haut-parleurs sont composés de trois parties modulaires en plastique marbré : ce processus de conception permet de facilement séparer les modules en plastique afin de les refaire fondre et de les retransformer en composants qui serviront à la fabrication de nouveaux produits. C'est dans cette optique que Gomi propose à ses clients de leur retourner gratuitement les produits lorsqu'ils ne fonctionnent plus. L'entreprise propose également des réparations gratuites. Le co-fondateur, Tom Meades, explique s'être inspiré du processus de conception "du berceau au berceau" : l'entreprise s'attache ainsi à penser au cycle de vie complet de ses produits.

Le projet a été financé à hauteur de £10 000 par le programme Environment Now et a également obtenu des fonds supplémentaires à l'issue du concours Satander Big Ideas

Nous avons également passé un accord avec les principaux grossistes en produits alimentaires de Sussex, qui possèdent une grande quantité de ces déchets plastiques. Nous acceptons également les déchets plastiques des familles et des magasins locaux, où nous pouvons trouver un mélange de couleurs intéressant entre les flux de déchets. Tom Meades, le co-fondateur de Gomi (communiqué de presse)

Il est à noter que chaque année, le Royaume-Uni, produit 300 millions de tonnes de déchets plastiques souples.