ID EN RÉGION

Piolenc, la première ville française à produire plus d'électricité qu'elle n'en consomme

La plus grande centrale solaire flottante d'Europe pourra bientôt fournir de l'électricité à 5 000 foyers.
© Akuo Energy

Grâce à la mise en service de sa centrale solaire flottante, la plus grande d'Europe, la ville de Piolenc dans le Vaucluse, sera la première ville de France à produire plus d'électricité qu'elle n'en consomme.

17 hectares de panneaux photovoltaïques posés sur un immense lac artificiel et ancrés à 10 mètres de profondeur... C'est le défi fou qu'a choisi de relever la municipalité de Piolenc, dans le Vaucluse. C'est la plus puissante centrale solaire flottante jamais construite en Europe. Sa mise en service est prévue pour septembre 2019.

Un travail de fourmi

Le chantier, débuté il y a presque un an en décembre 2018, est titanesque. Il s'agit d'assembler 47 000 panneaux solaires d'une trentaine de kilos chacun. Un puzzle "au millimètre" explique Sophie Desoubry, ingénieure aux travaux photovoltaïques sur le projet, à France 2. "Il faut monter sur les flotteurs et jouer avec son poids pour les faire basculer afin que les trois parties soient bien en contact."

Rendement supérieur

Alors pourquoi tant d'efforts pour construire cette centrale sur l'eau ? Le taux d'ensoleillement y est maximal, ce qui permet un rendement d'électricité supérieur à celui sur la terre ferme. "Le fait qu'ils soient posés sur l'eau permet aussi de rafraîchir les panneaux et de faire baisser leur température, ce qui améliore leur production de l'ordre de 5 à 10 % par rapport à une centrale solaire classique au sol", ajoute Nicolas Maccioni, directeur des relations avec le territoire Akuo Energy, toujours à France 2. Akuo Energy, productrice indépendante d'énergies renouvelables, est à la manette, en partenariat avec Bouygues Energies et Services, avec un investissement total de 17 millions d'euros.

Source de revenus pour la mairie

La centrale devrait permettre d'alimenter 5 000 foyers (environ 10 000 personnes), largement de quoi satisfaire les besoins des 5 000 habitants de la commune, qui deviendra ainsi la première ville française à produire plus d'électricité qu'elle n'en consomme. De plus, ce dispositif représente un gain substantiel pour la mairie, à qui le lac artificiel de 50 hectares appartient. Le bail signé pour l'exploitation de la centrale lui assure ainsi un loyer de 25 000 euros par mois pendant 52 ans.

Si tous les lacs artificiels de France étaient équipés de ce type de centrale, l'énergie produite pourrait alimenter 3 millions de foyers en électricité chaque année, soit 10 millions de Français.

Vous avez apprécié cette information ? Pour nous permettre de préserver notre indépendance et vous proposer des contenus toujours plus nombreux et rigoureux, vous pouvez soutenir notre travail. 

Si vous avez une minute et 1€, cela peut faire la différence pour nous. Merci ! #TousActeurs.

A lire aussi
Commentaires
Par Jérôme BOUDAUD - le 06/08/2019

Je crois bien que grâce à l'énergie la moins consommatrice en espace et donc la plus vertueuse pour la biodiversité, Saint Paul Trois Châteaux produit depuis plusieurs décennies beaucoup plus d'électricité qu'elle n'en consomme !!! 😉 Et bien sûr très faiblement carbonée pour lutter contre le réchauffement climatique !!!

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.