ID d'ailleurs

Norvège : des bateaux de croisière passent au biocarburant à base de restes de poissons

©IngridMaasik/Shutterstock

En Norvège, la société Hurtigruten a annoncé le 19 novembre qu'elle utiliserait d'ici 2021 un biocarburant à base de restes de poissons pour alimenter certains des bateaux de croisière de sa flotte. 

Ce sera le premier opérateur de croisière au monde à alimenter une partie de sa flotte grâce à un biocarburant. L'entreprise Hurtigruten a annoncé le lundi 19 novembre que six de ses bateaux seraient alimentés par un "biogaz liquéfié" couplé à des batteries d'ici 2021. Ce dernier aura pour particularité d'être produit grâce à un mélange de résidus de poissons et de produits organiques. Concrètement, les restes de poissons seront mélangés avec d'autres déchets organiques pour générer un biogaz qui sera par la suite liquéfié pour être utilisé en tant que carburant.

Bien que cette méthode ne soit pas totalement sans impact sur l'environnement, "le biogaz est le plus écologique des carburants pour bateaux et représentera un énorme avantage pour l'environnement" selon le directeur de Hurtigruten, Daniel Skjeldam. Le chef d'entreprise a également déclaré vouloir à terme que "tous ses bateaux ne produisent plus d'émissions de dioxyde de carbone " et "que d'autres opérateurs de croisière suivent (cet) exemple". C'est la seconde mesure écologique mise en place cette année par la compagnie qui a déjà interdit l'utilisation de plastique à usage unique sur ses bateaux.